Wall Street finit en hausse pour saluer la fin d'une incertitude

mardi 6 novembre 2012 22h26
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse mardi, jour d'élection présidentielle aux Etats-Unis, le marché considérant que l'issue de ce scrutin, quelle qu'elle soit mais pour autant qu'elle soit claire, aura au moins le mérite de mettre fin à une incertitude.

Les électeurs américains ont commencé mardi à voter au terme d'une longue et âpre campagne présidentielle pour départager le démocrate Barack Obama et le républicain Mitt Romney.

À New York et dans le New Jersey voisin, les opérations de vote n'ont pas été sans une certaine confusion une semaine après le passage meurtrier de l'ouragan Sandy.

L'attente du résultat de l'élection fait que les volumes d'échanges ont été modestes.

"L'incertitude est encore là mais nous savons que la fin est très proche", commente Bryant Evans (Cozad Asset Management).

"Il s'est dit souvent qu'une fois l'élection passée, quel qu'en soit le résultat, le seul fait d'avoir une incertitude en moins serait bon pour le marché", commente Rick Meckler (LibertiView Capital Management).

L'indice Dow Jones a gagné 133,24 points (1,02%) à 13.245,68. Le S&P-500 a pris 11,13 points (0,79%) à 1.428,39. Le Nasdaq Composite a gagné 12,27 points (0,41%) à 3.011,93.

La cote s'est redressée en fin de matinée et a poursuivi sa progression durant l'après-midi, portée par certains investisseurs pariant sur la victoire de Mitt Romney sur le président sortant Barack Obama.

Les gains étaient alors particulièrement notables pour les secteurs de l'énergie et de la défense, le candidat Romney prônant précisément une hausse des budgets militaires. L'indice S&P de l'énergie a gagné 1,57%. La valeur de défense United Technologies a pris 2,66% à 79,97 dollars.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>