Renault espère un accord sur la compétitivité d'ici janvier

mardi 6 novembre 2012 19h51
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Renault espère conclure d'ici la fin janvier un accord pour améliorer la compétitivité de ses usines françaises et leur octroyer en échange de nouveaux modèles, a-t-on appris mardi auprès de représentants syndicaux.

Le groupe a ouvert des négociations, qui porteront notamment sur l'organisation du travail et les salaires, afin "d'identifier et de mettre en place les conditions et moyens permettant d'assurer une base industrielle, R&D et tertiaire solide et durable en France", selon l'ordre du jour de la réunion.

"Au final, les négociations n'iront pas plus loin que la fin janvier, avec un point d'étape à la fin de l'année puisque la majeure partie de l'accord devrait être trouvée à ce moment-là", a déclaré à Reuters Dominique Chauvin, représentant CGC chez le constructeur au losange. "La direction nous a dit qu'elle attendait l'issue de ces discussions pour décider de l'affectation de nouveaux modèles."

"Ce point, c'est clairement du chantage", a indiqué de son côté un représentant de la CGT, estimant lui aussi que l'objectif était de parvenir à un accord d'ici trois mois.

Au dernier Mondial de l'automobile, Carlos Tavares, numéro deux de Renault, avait annoncé dans une interview à Reuters son souhait de conclure dans les prochains mois un accord de compétitivité.

Depuis, le marché automobile en France a poursuivi sa descente aux enfers avec en octobre une chute de 15,8% des immatriculations en données corrigées des jours ouvrables et un nouveau plongeon de 26,4% en données brutes pour la marque Renault.

Cette dégradation a rendu les surcapacités dont souffrent les usines automobiles françaises plus criantes encore.

La réunion avec les syndicats fait suite aux groupes de réflexion paritaires qui se sont succédés depuis près d'un an afin de préparer les négociations. Direction et syndicats se retrouveront au siège du groupe, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), dès la semaine prochaine, puis plusieurs fois en décembre.   Suite...

 
<p>Lors du Mondial de l'automobile, &agrave; Paris. Renault esp&egrave;re conclure d'ici la fin janvier avec ses syndicats un accord pour am&eacute;liorer la comp&eacute;titivit&eacute; de ses usines fran&ccedil;aises, a-t-on appris mardi aupr&egrave;s de deux repr&eacute;sentants syndicaux. /Photo prise le 28 septembre 2012/REUTERS/Christian Hartmann</p>