Wall Street ouvre en hausse le jour du scrutin présidentiel

mardi 6 novembre 2012 15h52
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère hausse mardi alors que les électeurs américains ont commencé à se rendre aux urnes pour choisir leur président, un scrutin qui s'annonce serré à en juger les enquêtes d'opinion qui, depuis un mois, ne parviennent pas à départager Barack Obama et Mitt Romney au niveau national.

Au moins 120 millions d'Américains vont se prononcer, soit pour offrir un deuxième mandat à Barack Obama, soit pour le remplacer par le républicain Mitt Romney.

L'indice Dow Jones gagne 67,65 points, soit 0,52%, à 13.180,09 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,39% à 1.422,76 points et le Nasdaq Composite prend 0,19% à 3.005,28 points.

Les intervenants de marché suivront également de près les élections pour des postes remis en jeu au Sénat et la Chambre des représentants, le Congrès détenant la clef pour éloigner la menace du "mur budgétaire", susceptible de faire dérailler la reprise américaine.

Comme lundi, qui s'était soldé par une hausse de Wall Street, le volume des échanges est susceptible d'être peu étoffé en raison de la tenue du scrutin.

"L'attention se porte surtout sur le problème budgétaire que nous avons sur les bras", a déclaré Peter Cardillo, économiste de marché en chef chez Rockwell Global Capital.

Du côté des valeurs, le titre Fossil perdait près de 10% après que le fabricant d'accessoires de mode a annoncé des ventes et des prévisions inférieures aux attentes.

Selon des données Thomson Reuters, sur les 387 composantes du S&P 500 qui ont déjà publié leurs résultats, 61,8% ont fait mieux que prévu, un ratio en ligne avec la moyenne trimestrielle de 62% constatée depuis 1994 mais-en deçà de celle de 67% observée au cours des quatre trimestres précédents.

Chuck Mikolajczak, Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>Wall Street a ouvert en l&eacute;g&egrave;re hausse mardi alors que les &eacute;lecteurs am&eacute;ricains ont commenc&eacute; &agrave; se rendre aux urnes pour choisir leur pr&eacute;sident, un scrutin qui s'annonce serr&eacute; &agrave; en juger les enqu&ecirc;tes d'opinion qui, depuis un mois, ne parviennent pas &agrave; d&eacute;partager Barack Obama et Mitt Romney au niveau national. L'indice Dow Jones gagne 0,52%, le Standard &amp; Poor's 500, progresse de 0,39% et le Nasdaq Composite prend 0,19%. /Photo d'archives/REUTERS/Chip East</p>