Net recul de l'activité dans le secteur des services en octobre

mardi 6 novembre 2012 10h05
 

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur des services en France a encore nettement reculé en octobre et dans une proportion plus forte qu'estimé dans un premier temps, selon l'indice PMI publié mardi par Markit, qui confirme les craintes d'une contraction de l'économie fin 2012.

L'indice PMI des services est tombé à 44,6 en octobre, son plus bas niveau depuis octobre 2011, alors que l'estimation flash était de 46,2 après 45,0 en septembre. La barre de 50 sépare contraction et expansion.

"Les mauvaises performances du secteur des services, combinées à une nouvelle baisse marquée de la production dans l'industrie manufacturière, entraînent un fort recul de l'activité de l'ensemble du secteur privé français", a déclaré Jack Kennedy, économiste chez Markit.

"Les taux de contraction enregistrés depuis septembre affichent ainsi leur plus haut niveau depuis le début de l'année 2009, soit depuis le commencement de la crise engendrée par l'effondrement de Lehman Brothers. Le recul de la confiance s'accompagnant d'une baisse généralisée des dépenses, l'économie française apparaît, à l'approche de la fin de l'année 2012, de plus en plus fragilisée", a-t-il ajouté.

L'indice PMI composite, qui regroupe services et industrie, est légèrement remonté, à 43,5 en octobre après 43,2 en septembre (ce qui était son plus bas niveau depuis mars 2009). En première estimation, cet indice était à 44,8.

Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Angrand

 
<p>L'indice PMI des services en France est tomb&eacute; &agrave; 44,6 en octobre, son plus bas niveau depuis octobre 2011, alors que l'estimation flash &eacute;tait de 46,2 apr&egrave;s 45,0 en septembre. La barre de 50 s&eacute;pare contraction et expansion. /Photo d'archives/REUTERS/Sherwin Crasto</p>