5 novembre 2012 / 08:28 / il y a 5 ans

Les Bourses européennes ouvrent en baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse lundi, dans le sillage des places asiatiques, dans un climat d‘incertitude avant l’élection présidentielle américaine de mardi et l‘ouverture, jeudi, du Congrès du Parti communiste chinois.

<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes ont ouvert en baisse, dans le sillage des places asiatiques, dans un climat d'incertitude avant l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle am&eacute;ricaine de mardi et l'ouverture, jeudi, du Congr&egrave;s du Parti communiste chinois. &Agrave; Paris, le Cac 40 perdait 0,64% &agrave; 3.470,02 points dans les premiers &eacute;changes. /Photo d'archives/REUTERS</p>

À Paris, le Cac 40 perd 0,64% à 3.470,02 points dans les premiers échanges. Francfort recule de 0,46% et Londres de 0,46%, moins cependant que la Bourse de Madrid qui lâche 1,02%. L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 abandonne 0,68%.

“Les marchés reculent ce matin en raison d‘un regain d‘aversion au risque avant les élections américaines. La prudence des investisseurs est également dictée par la situation en Chine, où le parti communiste va commencer jeudi son Congrès qui doit assurer une transition de génération dans son leadership”, explique un trader parisien.

L‘aversion au risque profite aux valeurs refuges que sont le dollar et les Bunds.

Sur le front des valeurs, Ryanair bondit de 9%, plus forte hausse de l‘EuroFirst 300, après l‘annonce de résultats meilleurs que prévu.

Deuxième meilleure performance de l‘indice large paneuropéen, Iliad gagne 2% à la faveur d‘un relèvement de recommandation de JP Morgan, passé de “neutre” à “surpondérer” sur la valeur .

A la baisse, CGG Veritas abandonne 1,8% après la publication de résultats en hausse mais inférieurs aux attentes.

HSBC publie ses résultats trimestriels à 8h15 GMT, avec un bénéfice hors exceptionnels attendu en hausse à 5,4 milliards de dollars.

Sur le marché des changes, le dollar profite de son statut de valeur refuge pour atteindre un plus haut de près de deux mois face à l‘euro, sous les 1,28 dollar. La monnaie européenne a également reculé à un plus bas d‘un mois contre le sterling, à 79,935 pence, selon les données d‘EBS.

Sur le marché obligataire, le future sur le Bund teste le seuil technique de 142 sur lequel il a buté à plusieurs reprises ces six dernières semaines. Une clôture au-dessus de ce niveau lui permettrait de remonter vers le plus haut du 2 août à 143,40, disent des traders. Le papier allemand à deux ans allemand se traite de son côté sous 0% pour la première fois depuis les 5-6 septembre.

Le marché pétrolier est pour sa part hésitant. En hausse en début de journée, avec un passage au-dessus des 106 dollars, les cours du Brent ont ensuite reflué. “Il y a des achats à bon compte après les dégagements de vendredi, mais de manière générale la prudence est de mise”, rapporte Natalie Rampono, analyste chez ANZ. “Le marché attend de voir l‘issue des élections américaines et attend aussi de connaître l‘impact de l‘ouragan Sandy sur les marchés pétroliers et les stocks américains”.

Véronique Tison et Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below