Les Bourses européennes terminent en hausse, le CAC gagne 0,49%

vendredi 2 novembre 2012 18h35
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi et le dollar progressait après l'annonce de créations d'emploi supérieures aux attentes aux Etats-Unis en octobre mais Wall Street reculait, tout comme le pétrole, les doutes reprenant le dessus à quatre jours de l'élection présidentielle américaine.

L'indice boursier paneuropéen FTSEurofirst 300 a terminé la journée sur un gain de 0,47% à 1.113,85 points. À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,49% à 3.492,46 points. A Londres, le Footsie a pris 0,11% et à Francfort, le Dax s'est adjugé 0,38%. Sur la semaine, le FTSEurofirst 300 a gagné 1,5% et le CAC 40 1,67%.

Les valeurs cycliques, comme les minières (+0,7%) et l'automobile (+1,1%), ont tiré le marché, bénéficiant des indicateurs jugés encourageants publiés ces derniers jours en Chine et aux Etats-Unis.

"Depuis quelques semaines, de nombreux indicateurs sont passés à l'orange ou au vert, alors qu'ils étaient obstinément au rouge depuis longtemps (...) Au total, même si on ne peut pas parler de reprise économique, tous ces indicateurs, la plupart avancés, permettent de considérer avec plus d'optimisme le cadre conjoncturel de 2013", commente Eric Galiègue, président de Valquant.

Les entreprises américaines ont créé 171.000 emplois non-agricoles le mois dernier et les chiffres des deux mois précédents ont été révisés à la hausse, de 84.000 au total. Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 125.000 créations de postes après le chiffre de 114.000 annoncé initialement pour septembre.

Le taux de chômage aux Etats-Unis a parallèlement augmenté d'un dixième de point à 7,9%, conformément aux attentes, mais cette hausse traduit surtout la reprise de la recherche d'emploi par une partie des chômeurs.

Le dollar a atteint un plus haut de plus de six mois face au yen et de trois semaines face à l'euro, à 1,2846, après ces chiffres. Le billet vert est en passe d'enregistrer sa meilleure performance hebdomadaire contre l'euro depuis fin septembre.

Pourtant, "le rapport (sur l'emploi) en lui-même est bon mais pas assez bon, notamment après le pré-rally d'hier", expliqué Todd Schoenberger, de BlackBay Group à New York, en référence à la hausse de 1,1% enregistrée jeudi par le S&P 500.

Le potentiel de hausse de Wall Street reste en outre limité par la perspective du "mur budgétaire", le risque de voir une série de hausses d'impôts et de coupes dans les dépenses publiques peser sur l'activité l'an prochain faute de consensus au Congrès, explique Andrew Wilkinson, de Miller Tabak & Co.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES BOURSES EUROP&Eacute;ENNES</p>