Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 2 novembre 2012 18h07
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse après les chiffres de l'emploi américain ressortis nettement au-dessus des attentes.

L'indice CAC 40, stable avant la statistique américaine, a fini sur un gain de 0,49% à 3.492,46 points. Sur la semaine, l'indice phare de la Bourse de Paris s'octroie 1,67%.

* ALCATEL-LUCENT, dont les variations sur le titre sont toujours amplifiées par la faible valeur de l'action, a chuté de 5,46% à 0,779 euro sans toutefois casser un support technique situé autour de 0,76-0,77 euro. Le titre a signé - et de loin - la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120 après l'annonce d'une perte d'exploitation pour le deuxième trimestre d'affilée.

Selon des sources proches du dossier, le groupe réfléchit à céder son unité dédiée aux câbles sous-marins et son activité de fabrication d'équipements de téléphonie pour les entreprises dans le cadre de ses efforts pour tenter de renforcer son bilan.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été les principales gagnantes en Bourse de l'accélération des recrutements des entreprises américaines le mois dernier sur fond d'amélioration de la conjoncture aux Etats-Unis.

SOLVAY s'est adjugé 1,5% à 95,16 euros, SCHNEIDER ELECTRIC 1,4% à 50,22 euros, ARCELORMITTAL 1,28% à 11,91 euros et ALSTOM 1,25% à 27,115 euros. L'indice Stoxx du secteur des ressources de base en Europe a pris 0,79% et celui de l'automobile 1,22%.

* Le SECTEUR européen des BIENS DE CONSOMMATION PERSONNELS (+1,42%) a signé la meilleure performance sectorielle en Europe, dopé par le relèvement de prévisions de ventes annuelles de l'allemand Beiersdorf (+7,24%).

En France, L'OREAL a avancé de 1,23% à 100,45 euros et SEB de 3,96% à 53,28 euros.

* AXA a fini sur une hausse de 1,25% à 12,545 euros, la valeur poursuivant son rebond sur un support technique testé à plusieurs reprises entre vendredi et lundi derniers autour de 11,9-12 euros.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>