Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

vendredi 2 novembre 2012 13h27
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, stable à la mi-journée avant la publication à 13h30 des chiffres de l'emploi américain pour le mois d'octobre alors que le secteur privé a créé nettement plus de postes que prévu le mois dernier aux Etats-Unis, selon l'enquête ADP.

A 13h, l'indice CAC 40 avance de 0,02% à 3.476 points.

* ALCATEL-LUCENT, dont les variations sur le titre sont toujours amplifiées par la faible valeur de l'action, chute de 7,4% à 0,763 euro. Le titre signe de loin la plus forte baisse du CAC 40 après l'annonce d'une perte d'exploitation pour le deuxième trimestre d'affilée.

Le groupe réfléchit à céder son unité dédiée aux câbles sous-marins et son activité de fabrication d'équipements de téléphonie pour les entreprises dans le cadre de ses efforts pour tenter de renforcer son bilan, ont déclaré à Reuters trois sources au fait du dossier.

Si la valeur casse le support technique à 0,77-0,76 euro, qu'elle teste depuis la matinée, elle pourrait renouer avec son plus bas historique à 0,71 euro inscrit le 11 octobre.

* Les VALEURS au PROFIL DÉFENSIF perdent du terrain avant les résultats de l'emploi américain. VEOLIA ENVIRONNEMENT recule de 2,37%, SANOFI de 0,97%, GDF SUEZ 0,84% et PERNOD RICARD de 0,5%.

L'indice Stoxx des "utilities" européennes lâche 0,58% et celui de la santé 0,55%.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES sont portées par l'optimisme des investisseurs sur les chiffres de l'emploi américain, qui pourraient confirmer la résistance de l'économie outre-Atlantique.

ARCELORMITTAL prend 1,32% avec son secteur européen (+1,05%). SOLVAY avance de 1,28%, ALSTOM de 1,34% et SCHNEIDER ELECTRIC de 1,36%.   Suite...

 
<p>Renault est l'une des valeurs &agrave; suivre ) mi-s&eacute;ance &agrave; la Bourse de Paris o&ugrave; le CAC 40 avance de 0,02% &agrave; 3.476 points &agrave; 13h. Le constructeur automobile (+1,42%) signe la plus forte hausse du CAC 40 malgr&eacute; la baisse de 26,4% de ses ventes de v&eacute;hicules neufs le mois derniers en France, les investisseurs tablant sur des restructurations et le lancement de nouveaux produits comme la Clio IV pour faire face &agrave; la chute de ses ventes. /Photo prise le 28 septembre 2012/REUTERS/Christian Hartmann</p>