Total aurait lancé le processus de vente de sa filiale TIGF

mercredi 31 octobre 2012 20h27
 

par Sophie Sassard et Matthieu Protard

LONDRES/PARIS (Reuters) - Total a fixé au 16 novembre la date limite pour recevoir les marques d'intérêt pour la vente de sa filiale de transport et de stockage de gaz TIGF et espère retirer quelque trois milliards d'euros de cette transaction, ont indiqué mercredi deux sources proches du dossier.

Selon ces sources, des établissements comme Axa Private Equity, filiale d'Axa, Predica, filiale d'assurance du Crédit agricole, la Caisse des dépôts ainsi que le fonds souverain de Singapour GCI pourraient manifester leur intérêt pour TIGF.

Le groupe espagnol Enagas a déjà indiqué mardi qu'il envisageait une offre pour la filiale de Total et qu'il était à la recherche de partenaires pour la transaction.

"Total tient à aller vite en raison de la sensibilité sociale du dossier", a indiqué à Reuters une des sources

"Les candidats n'ont pour l'instant qu'à présenter dans le détail leurs partenaires et le coût de financement mais sans mettre un prix sur l'actif", a ajouté une autre source.

Ni Axa Private Equity, ni Predica ni la Caisse des dépôts n'ont souhaité commenter ces informations.

Ces sources ont indiqué que Total était conseillé par Goldman Sachs et Lazard sur cette opération.

Le projet de mise en vente de TIGF, confirmée à la mi-octobre par Total, s'inscrit dans le cadre d'un programme de cessions de 15 à 20 milliards de dollars (environ 11,5 à 15,4 milliards d'euros) devant permettre au groupe pétrolier français de financer ses investissements et de doper sa génération de trésorerie.   Suite...

 
<p>Total a fix&eacute; au 16 novembre la date limite pour recevoir les marques d'int&eacute;r&ecirc;t pour la vente de sa filiale de transport et de stockage de gaz TIGF et esp&egrave;re retirer quelque trois milliards d'euros de cette transaction, selon deux sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>