Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 26 octobre 2012 18h26
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, soutenue par des statistiques encourageantes aux Etats-Unis, où la croissance est ressortie meilleure que prévu au troisième trimestre et la confiance du consommateur a atteint un plus haut de cinq ans en octobre.

L'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,69% à 3.435,09 points, ramenant ainsi à 1,98% sa baisse sur la semaine.

* PPR (+4,85% à 137,25 euros) a clôturé en tête des hausses du CAC 40, la croissance organique de ses marques de luxe s'étant maintenue à un niveau élevé malgré son ralentissement, grâce aux performances encore brillantes de Bottega Veneta et Yves Saint Laurent.

LVMH s'est octroyé 2,12% à 125 euros et DIOR 2,13% à 107,70 euros.

* CARREFOUR a progressé de 3,59% à 18,485 euros. Morgan Stanley a relevé son conseil de "pondération en ligne" à "surpondérer" avec un objectif de cours porté de 17 à 23 euros, le broker estimant que la valeur va largement surperformer le secteur de la distribution alimentaire en Europe.

Par ailleurs, le distributeur japonais Aeon serait prêt à acquérir des actifs de Carrefour en Malaisie pour un peu plus de 20 milliards de yens (192 millions d'euros) dans le cadre de sa stratégie d'expansion en Asie du Sud-Est, selon le quotidien économique Nikkei.

* SANOFI a encore pris 1,95% à 68,35 euros au lendemain d'une progression de 1,4%, le groupe pharmaceutique ayant rassuré le marché jeudi sur ses perspectives et annoncé que son bénéfice par action baisserait moins que prévu en 2012.

* SAINT-GOBAIN a fini en hausse de 1,85% à 27,295 euros après être tombé à 26,21 euros (-2,2%) dans les premiers échanges, le titre rebondissant sur une zone technique située autour de 26 euros pour aller tester une prochaine résistance autour de 28,5 euros.

Le groupe s'attend à une baisse plus forte que prévu de son résultat d'exploitation au second semestre en raison de la poursuite du ralentissement économique en Europe, mais certains analystes, comme chez Deutsche Bank, considèrent que la valorisation actuelle du titre constitue un bon point d'entrée.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>