Ford supprime 6.200 postes en Europe et ferme deux sites

jeudi 25 octobre 2012 17h25
 

par Rhys Jones et Alessandra Prentice

LONDRES (Reuters) - Ford Motor a annoncé jeudi la suppression de 1.400 emplois en Grande-Bretagne dans le cadre d'un vaste plan de restructuration de ses activités en Europe, où le groupe prévoit de perdre plus de 1,5 milliard de dollars (1,15 milliard d'euros) en 2012.

Au total, le constructeur américain va supprimer 6.200 emplois en Europe, soit 13% de ses effectifs dans la région dont 4.300 postes en Belgique, où Ford a annoncé mercredi la fermeture de son site de Genk d'ici la fin 2014. Un plan de suppression de 500 postes en Europe avait été précédemment annoncé.

Le groupe a précisé que l'ensemble de ces mesures devrait lui permettre de générer des économies annuelles brutes comprises entre 450 et 500 millions de dollars.

Le deuxième constructeur automobile américain prévoit en 2013 une perte liée à l'Europe équivalente à celle de 2012, soit trois milliards d'euros sur la période 2012-2013.

Les fermetures des trois usines - deux en Grande-Bretagne et une en Belgique - réduiront la capacité de production installée dans la région, hors Russie, de 18% soit 355.000 unités.

Vers 15h15 GMT, le titre progressait de 2,06% à 10,38 dollars à la Bourse de New York, où le S&P 500 ne gagnait que 0,33%.

Malgré la perte en Europe, le constructeur, qui vise sur le long terme une marge opérationnelle comprise entre 6 et 8% dans la région, a déclaré que son bénéfice imposable, hors exceptionnels et son bénéfice par action au troisième trimestre devraient être supérieurs à ceux du deuxième.

LA PRODUCTION DU TRANSIT DÉLOCALISÉE EN TURQUIE   Suite...

 
<p>L'usine Ford de Southampton, dans le sud de l'Angleterre. Le constructeur automobile am&eacute;ricain a annonc&eacute; jeudi la suppression de 1.400 emplois en Grande-Bretagne dans le cadre d'un plan de restructuration de ses activit&eacute;s en Europe, o&ugrave; le groupe pr&eacute;voit de perdre plus de 1,5 milliard de dollars (1,15 milliard d'euros) en 2012. Au total, 6.200 emplois seront supprim&eacute;s en Europe. /Photo prise le 25 octobre 2012/REUTERS/Kieran Doherty</p>