L'économie britannique sort de la récession grâce aux JO

jeudi 25 octobre 2012 12h38
 

par Peter Griffiths et Olesya Dmitracova

LONDRES (Reuters) - L'économie britannique est sortie de la récession au troisième trimestre, enregistrant même sa plus forte croissance depuis cinq ans, un rebond qui reflète au moins en partie le surplus d'activité généré par les Jeux olympiques.

Le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 1,0% au cours de la période juillet-septembre après une baisse de 0,4% sur avril-juin, a annoncé jeudi l'Office national des statistiques (ONS).

L'ampleur de cette hausse s'explique notamment par des facteurs exceptionnels et temporaires et pourrait donc masquer une tendance de fond plus faible. Elle n'en est pas moins supérieure aux attentes et pourrait permettre à la Grande-Bretagne d'éviter une baisse de son PIB sur l'ensemble de l'année.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,6% du PIB par rapport au deuxième trimestre et un recul de 0,5% en rythme annuel.

Le retour à la croissance après trois trimestres consécutifs de contraction de l'économie, est évidemment une bonne nouvelle pour le gouvernement de David Cameron, qui peine à relancer durablement l'activité.

Mais les chiffres du troisième trimestre ont été dopés entre autres par les ventes de billets pour les Jeux olympiques, dont l'ONS estime qu'elles ont représenté à elles seules un cinquième de la hausse du PIB, ainsi que par un effet de base particulièrement favorable, le deuxième trimestre ayant compté un jour férié supplémentaire pour le Jubilé de la reine Elizabeth II.

Une fois exclus ces éléments exceptionnels, notent des économistes, la croissance britannique reste faible et donc vulnérable aux retombées de la crise de la dette dans la zone euro pour les mois à venir.

"Il s'agit d'un très bon chiffre mais c'est logique", explique Alan Clarke, économiste de Scotiabank, qui met en avant l'impact des Jeux olympiques et celui du jour férié supplémentaire de juin, qu'il estime à environ un demi-point de pourcentage à lui seul.   Suite...

 
<p>Le produit int&eacute;rieur brut (PIB) britannique a augment&eacute; de 1,0% au troisi&egrave;me trimestre apr&egrave;s une baisse de 0,4% au deuxi&egrave;me. /Photo d'archives/REUTERS/Sukree Sukplang</p>