Les résultats trimestriels de Sanofi meilleurs que prévu

jeudi 25 octobre 2012 10h03
 

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Sanofi a publié jeudi des résultats trimestriels affectés par la perte d'exclusivité de plusieurs de ses grands médicaments mais néanmoins meilleurs qu'attendu grâce au contrôle des coûts et au dynamisme des pays émergents.

Dans ce contexte, le groupe pharmaceutique estime désormais qu'en 2012 son bénéfice par action devrait baisser d'environ 12% à taux de change constants, alors qu'il tablait jusqu'à présent sur un recul de 12% à 15%.

"La solide performance de nos plates-formes de croissance associée au contrôle strict de nos coûts nous ont permis de limiter l'impact des expirations brevetaires sur le BNPA des activités", a déclaré le directeur général de Sanofi lors d'une conférence de presse téléphonique. Le dynamisme de ces plates-formes de croissance "remettra Sanofi sur une trajectoire de croissance."

Christopher Viehbacher a souligné que la perte d'exclusivité d'Eloxatine (oncologie) en août aux Etats-Unis marquait la dernière étape des générifications des grands produits historiques du groupe.

"Nous apercevons le bout du tunnel", a-t-il dit.

En Bourse, l'action Sanofi s'inscrivait en hausse de 1,7% à 67,23 euros, donnant une capitalisation boursière de plus de 89,1 milliards d'euros. Le titre progresse de 18% depuis le début de l'année, contre un gain de 9% pour l'indice CAC 40 et de 11,6% pour l'indice sectoriel européen.

"Ces résultats sont très bons grâce à un bon contrôle des coûts ce qui a permis de relever la prévision", commente un analyste.

Deutsche Bank estime dans une note que Sanofi est sur la voie de retrouver une croissance en 2013.   Suite...

 
<p>Chris Viehbacher, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Sanofi. Le groupe s'attend &agrave; une perte finalement moins importante que pr&eacute;vue en 2012 apr&egrave;s des r&eacute;sultats au 3e trimestre sup&eacute;rieurs aux attentes. /Photo d'archives/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>