Quatre projets de véhicules en commun pour PSA et GM

mercredi 24 octobre 2012 19h48
 

PARIS (Reuters) - PSA et General Motors ont confirmé mercredi quatre programmes communs de véhicules, mais deux projets envisagés initialement en Amérique latine et dans les boîtes de vitesse de dernière génération ont disparu de la feuille de route de l'alliance.

Lors de l'annonce de leur partenariat stratégique en février, PSA Peugeot Citroën et GM avaient insisté sur le potentiel international des plates-formes qu'ils pourraient partager, avec comme fer de lance les petites et les grandes voitures en Europe et en Amérique latine.

Or le groupe de travail sur un véhicule commun pour les marchés émergents, avec une première application sud-américaine, n'a pas abouti.

"Sur la dimension hors Europe de l'alliance, il y a eu effectivement des projets qui ont été examinés. Un certain nombre n'ont pas été retenus parce qu'économiquement ça ne passait pas", a expliqué Philippe Varin, président du directoire de PSA, au cours d'une conférence de presse. "Mais la dimension internationale de l'alliance reste un sujet complètement ouvert."

Trois des quatre projets retenus, dont le lancement devrait être effectif d'ici la fin de l'année, concernent surtout les marques présentes en Europe: un programme commun pour produire un monospace compact Opel/Vauxhall ainsi qu'un crossover compact Peugeot de type 3008; un programme de petit monospace, type C3 Picasso, pour les deux marques européennes de GM et pour Citroën; et un programme de grande voiture pour les quatre marques.

Le quatrième projet est une plate-forme commune modernisée de petite voiture destinée là aussi aux quatre marques. Dans leur communiqué commun, PSA et GM ont cette fois précisé qu'il était destiné à l'Europe mais aussi au reste du monde.

"Le marché aurait aimé avoir davantage d'annonces de coopérations", commente Kristina Church, analyste automobile chez Barclays Capital. "Pour Peugeot et Opel, le principal problème est l'Europe à cause des surcapacités, alors que dans le reste du monde, le potentiel d'amélioration pour les deux groupes est plus rapide. C'est là que les gains d'échelle se feraient le plus sentir."

"Après très peu de mois, nous nous trouvons maintenant avec la capacité d'avoir identifié quatre programmes communs de grande ampleur (...) en trouver autant, aussi vite, moi je trouve cela formidable", a répondu Frédéric Saint-Geours, directeur des Marques, en marge de la conférence de presse.

REMPLAÇANTE DE LA C5 À RENNES, FLOU À VALENCIENNES   Suite...

 
<p>PSA et General Motors ont confirm&eacute; mercredi quatre programmes communs de v&eacute;hicules, mais deux projets envisag&eacute;s initialement en Am&eacute;rique latine et dans les bo&icirc;tes de vitesse de derni&egrave;re g&eacute;n&eacute;ration ont disparu de la feuille de route de l'alliance. /Photo d'archives/REUTERS</p>