La Grèce obtient un délai supplémentaire pour ses déficits

mercredi 24 octobre 2012 14h43
 

ATHENES (Reuters) - Les bailleurs de fonds internationaux de la Grèce lui ont accordé un délai supplémentaire pour atteindre ses objectifs budgétaires, a déclaré mercredi le ministre grec des Finances.

"Aujourd'hui, nous avons obtenu le délai supplémentaire", a déclaré Yiannis Stournaras aux députés.

La Grèce cherchait à obtenir un délai de deux ans pour mettre en oeuvre son programme d'ajustement budgétaire destiné à atténuer l'impact des nouvelles mesures d'austérité réclamées par l'Union européenne et le Fonds monétaires international dans le cadre d'un second plan d'aide de 130 milliards d'euros.

Le ministre a ajouté qu'Athènes souhaitait réduire la dette colossale du pays en abaissant les intérêts et en allongeant les échéances des prêts de renflouement.

"Une restructuration de la dette est possible de deux manières", a dit Yiannis Stournaras. "La première est de baisser la valeur nominale. Si vous le faites de manière unilatérale, personne ne vous prêtera plus d'argent."

"La deuxième façon, dont le résultat est exactement le même en terme de valeur actuelle nette, est de baisser les intérêts et d'étendre la période de remboursement", a expliqué le ministre grec des Finances au parlement. "C'est ce que nous demandons aujourd'hui.'

Lefeteris Papadimas et Harry Papachristou, Mathilde Gardin pour le service français

 
<p>Les bailleurs de fonds internationaux de la Gr&egrave;ce lui ont accord&eacute; un d&eacute;lai suppl&eacute;mentaire pour atteindre ses objectifs budg&eacute;taires, selon le ministre grec des Finances. /Photo prise le 22 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/John Kolesidis</p>