Dow Chemical va supprimer 2.400 emplois et fermer 20 sites

mercredi 24 octobre 2012 08h19
 

par Ernest Scheyder

NEW YORK (Reuters) - Dow Chemical, le numéro un américain de la chimie, a annoncé mardi soir son intention de réduire ses effectifs de 5% et de fermer 20 sites de production dans le cadre d'un plan de restructuration destiné à contrer le ralentissement de l'économie mondiale.

Comme plusieurs autres grands noms du secteur, Dow Chemical est confronté au ralentissement de la demande sur la plupart des marché. Son compatriote DuPont a ainsi revu mardi à la baisse ses prévisions de résultats et annoncé 1.500 suppressions de postes.

"La réalité est que nous opérons dans un climat de croissance faible à court terme et, même si ces mesures sont difficiles, elles illustrent notre détermination à gérer nos activités avec rigueur", a déclaré Andrew Liveris, le PDG de Dow Chemical, cité dans un communiqué.

Il espère économiser 500 millions de dollars (385 millions d'euros) par an grâce à ces mesures, qui se traduiront par 2.400 suppressions d'emplois dans le monde.

Parmi les sites voués à la fermeture figurent une usine de en Belgique, une autre aux Pays-Bas et plusieurs lignes de production aux Etats-Unis et au Japon.

Dow Chemical inscrira en outre dans ses comptes une charge d'un montant non précisé au titre de la demande inférieure aux attentes de batteries lithium-ion.

Le groupe va aussi réduire ses investissements pour économiser 500 millions de dollars supplémentaires.

L'ensemble de ces mesures se traduira dans les comptes du quatrième trimestre par une charge de 50 à 60 cents par action au titre des dépréciations d'actifs, indemnités de licenciements et autres coûts liés au plan d'économies.   Suite...

 
<p>Dow Chemical, le num&eacute;ro un am&eacute;ricain de la chimie, va r&eacute;duire ses effectifs de 5% et fermer 20 sites de production dans le cadre d'un plan de restructuration destin&eacute; &agrave; contrer le ralentissement de l'&eacute;conomie mondiale. /Photo d'archives/REUTERS</p>