Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 23 octobre 2012 18h14
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a essuyé de lourdes pertes, l'aversion au risque s'étant intensifiée dans un contexte de résultats d'entreprises décevants alors que Moody's a abaissé la note de cinq régions espagnoles.

L'indice CAC 40, qui a enfoncé une résistance technique représentée par sa moyenne mobile à 20 jours (à 3.432,93 points), a perdu 2,2% à 3.406,50 points, retombant ainsi à son niveau du 15 octobre dans des volumes fournis (environ 3,2 milliards d'euros sur NYSE Euronext) :

* LES VALEURS CYCLIQUES ont été les principales victimes en Bourse de l'inquiétude suscitée par les résultats et les prévisions d'entreprises sur l'état de l'économie mondiale.

SCHNEIDER ELECTRIC a lâché 3,52% à 47,865 euros, SOLVAY 3,51% à 90,75 euros, ALSTOM 3,49% à 26,12 euros, et TECHNIP 3,47% à 88,46 euros, plus fortes baisses du CAC 40. ARKEMA (-5,05% à 69,06 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120.

Le SECTEUR de la CHIMIE (-2,75%) a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe, plusieurs analystes anticipant une baisse des résultats lors des publications trimestrielles.

Le secteur PÉTROLIER a perdu 2,18% dans le sillage des cours de l'or noir (-2,7% pour le baril de brut léger américain).

Les valeurs TECHNOLOGIQUES européennes (-0,89%) ont été plombées par Nokia (-5,09%), qui va lever 750 millions d'euros via des obligations convertibles.

* FAURECIA a fini en repli de 3,9% à 12,19 euros après avoir revu en baisse sa prévision de résultat opérationnel annuel en raison du repli attendu de la production automobile en Europe au quatrième trimestre, tout en s'en tenant aux mesures de restructuration déjà annoncées.

Dans son sillage, PLASTIC OMNIUM a reflué de 2,74% à 20,91 euros et VALEO de 3,25% à 33,44 euros.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>