La Fed ne fera rien avant l'élection du 6 novembre

dimanche 21 octobre 2012 09h59
 

par Alister Bull

WASHINGTON (Reuters) - La Fed, surtout après ses annonces du mois dernier, restera sans doute sur la réserve la semaine prochaine lors de sa dernière réunion de politique monétaire avant l'élection présidentielle du 6 novembre aux Etats-Unis.

La Réserve fédérale tiendra réunion pendant deux jours et publiera un communiqué à l'issue de ses délibérations, autour de 18h15 GMT mercredi.

La Fed a annoncé en septembre un troisième programme d'assouplissement quantitatif (QE3) prenant la forme d'un rachat d'obligations adossées à des créances immobilières (MBB) de 40 milliards de dollars par mois, jusqu'à ce que la situation du marché de l'emploi se soit sensiblement améliorée.

Il est vraisemblable qu'elle veuille dans un premier temps évaluer l'impact de cette décision. En tous les cas, le taux de chômage, en forte baisse en octobre mais encore à 7,8% de la population active, ne lui donne pas motif à revenir sur cette politique.

Et elle a bien fait savoir en septembre qu'une politique monétaire assouplie aurait toute sa justification pendant encore longtemps, même après que la reprise économique se sera affermie.

"Il est probable que la Fed aurait bien voulu éviter d'avoir cette réunion la semaine prochaine", dit Torsten Slok (Deutsche Bank Securities, New York). "D'abord, c'est juste avant les élections et ensuite, elle a déjà pris une grande décision lors de sa dernière réunion ; elle veut maintenant observer comment l'économie réagit."

Le QE3 s'ajoute aux 2.300 milliards de dollars de titres que la Fed a déjà rachetés lors des précédents assouplissements quantitatifs, ce qui fait sourciller des Républicains qui craignent une résurgence de l'inflation par la planche à billets.

Depuis la réunion de septembre, le chômage a diminué et les ventes au détail ont confirmé deux mois d'affilée leur bonne tenue. Le sentiment du consommateur et le marché immobilier semblent aussi aller mieux mais les signaux envoyés par les entreprises sont mitigés.   Suite...

 
<p>La Fed, surtout apr&egrave;s ses annonces du mois dernier, restera sans doute sur la r&eacute;serve la semaine prochaine lors de sa derni&egrave;re r&eacute;union de politique mon&eacute;taire avant l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle du 6 novembre aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Larry Downing</p>