Rosneft se rapproche de TNK-BP après un accord avec AAR

mercredi 17 octobre 2012 19h07
 

par Douglas Busvine et Melissa Akin

MOSCOU (Reuters) - Le directeur général du groupe public russe Rosneft était à Londres mercredi pour des discussions avec BP après avoir conclu un accord de cession des parts d'AAR, le consortium formé par les quatre milliardaires russes qui détiennent la moitié du capital de la compagnie pétrolière TNK-BP.

Selon une source proche du dossier, Rosneft versera 28 milliards de dollars (21,3 milliards d'euros) pour reprendre les parts d'AAR.

Le projet d'accord, conclu mardi soir à Moscou, devrait permettre au groupe britannique BP, entré au capital de TNK-BP en 2003, de nouer une alliance stratégique avec Rosneft dans l'exploration.

L'accord, s'il aboutit, permettra à Rosneft de contrôler plus de la moitié de la production russe. La prise de contrôle de TNK-BP par Rosneft donnerait naissance au plus grand groupe pétrolier coté, avec une production de plus de 4 millions de barils par jour.

Rosneft, AAR et BP ont refusé de commenter cette information. Un haut responsable russe a déclaré que Rosneft n'avait pas encore soumis de demande d'approbation pour l'accord. A Londres, l'action BP a terminé la journée en hausse de 2,99% à 451,68 pence.

En juin, BP avait mis en vente sa participation, exerçant de fait une pression à la vente sur les oligarques.

Le puissant directeur général de Rosneft, Igor Setchine, qui est aussi le plus haut responsable russe de l'Energie, était à Londres mercredi pour discuter avec BP, selon une source au fait de son agenda.

Selon une source proche de BP, le groupe britannique n'avait reçu mercredi après-midi aucune offre pour sa participation, à la veille de l'expiration de l'appel d'offres.   Suite...

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral du groupe public russe Rosneft &eacute;tait &agrave; Londres mercredi pour des discussions avec BP apr&egrave;s avoir conclu un accord de cession des parts d'AAR, le consortium form&eacute; par les quatre milliardaires russes qui d&eacute;tiennent la moiti&eacute; du capital de la compagnie p&eacute;troli&egrave;re TNK-BP. Le projet d'accord, conclu mardi soir &agrave; Moscou, devrait permettre au groupe britannique BP, entr&eacute; au capital de TNK-BP en 2003, de nouer une alliance strat&eacute;gique avec Rosneft dans l'exploration. /Photo d'archives/REUTERS/Nikolay Korchekov</p>