Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 16 octobre 2012 18h31
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a fini en nette hausse, soutenue par des informations de marché selon lesquelles le gouvernement allemand ne serait pas hostile à l'octroi d'un crédit européen de précaution à l'Espagne ainsi que par des résultats et des statistiques jugés rassurants aux Etats-Unis.

L'indice CAC 40 a fini sur un gain de 2,36% à 3.500,94 points, portant à 3,3% sa hausse en deux séances, bien que Berlin ait fait état d'une surinterprétation de ses propos.

* Les FINANCIÈRES EUROPÉENNES ont alimenté la hausse des marchés, le secteur profitant pleinement des espoirs d'une demande d'aide prochaine de l'Espagne.

CRÉDIT AGRICOLE a gagné 5,28% à 6,397 euros, plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120, BNP PARIBAS a pris 4,33% à 40,695 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 3,86% à 25,285 euros et AXA 3,51% à 12,245 euros. L'indice Stoxx des banques de la zone euro s'est envolé de 4,3% et celui des assureurs de 2,79%.

* Les CYCLIQUES ont, elles, été soutenues par des statistiques américaines solides - rebond de la production industrielle en septembre et indice NAHB au plus haut depuis juin 2006 - et des relèvements de prévisions de résultats d'entreprises américaines pour l'ensemble de l'année comme Johnson & Johnson ou UnitedHealth.

ARCELORMITTAL s'est adjugé 4,62% à 11,765 euros, LAFARGE 3,03% à 44,935 euros et SCHNEIDER ELECTRIC 2,73% à 48,84 euros.

* A rebours de tendance, le SECTEUR AUTOMOBILE EUROPÉEN (-0,62%) a accusé la seule baisse sectorielle en Europe, plombé par l'avertissement sur ses résultats trimestriels du spécialiste finlandais des pneus d'hiver Nokian Renkaat (-11,85%), qui pâtit de la baisse de la demande et des prix dans un contexte récessif en Europe.

Dans son sillage, MICHELIN a perdu 3,57% à 62,98 euros, plus forte baisse du CAC 40. Du côté des constructeurs, qui ont également souffert du recul le plus marqué en 12 mois enregistré en septembre par les immatriculations de voitures neuves en Europe, PSA a lâché 3,42% à 5,795 euros et RENAULT 0,99% à 35,48 euros.

* ALSTOM a reculé de 0,42% à 27,515 euros, la valeur ne parvenant pas à franchir une résistance technique autour de 28 euros.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>