Les trimestriels en Europe souffriraient des pays émergents

vendredi 12 octobre 2012 18h55
 

par Blandine Hénault

PARIS (Reuters) - Les résultats des entreprises françaises et européennes au troisième trimestre, s'ils ne devraient pas susciter de grosses déceptions, risquent d'apporter de mauvaises surprises pour les sociétés exposées au ralentissement de la croissance dans les pays émergents.

Les analystes s'attendent à ce que les résultats des entreprises du Stoxx 600 reculent de 1,3% au troisième trimestre par rapport à la période correspondante de 2011, selon des données Thomson Reuters Starmine.

Et le consensus a établi depuis plusieurs mois que les sociétés du CAC 40 et du Stoxx 600 devraient enregistrer des bénéfices par action (BPA) en baisse pour l'année 2012.

D'après des données Datastream, les BPA des entreprises du CAC 40 devraient reculer de 2% cette année et de 2,2% pour les sociétés du Stoxx 600.

En début d'année, les analystes attendaient une croissance de 5,2% des BPA pour le CAC 40 et de 8,7% pour le Stoxx 600.

"Les prévisions de bénéfices ont été révisées en baisse quasiment sans discontinuer depuis près d'un an. Une grande partie du ralentissement a donc été acté", résume Pierre Sabatier, stratégiste chez Primeview.

Premier du CAC 40 à publier ses trimestriels, Carrefour a rassuré jeudi les investisseurs en parvenant à stabiliser ses ventes, faisant bondir son cours de Bourse de 3,69%.

"La semaine dernière encore, nous étions plutôt dans une tendance à la déception, mais les entreprises ont peut-être été trop prudentes dans leurs discours. Du coup, nous nous attendons presque à des surprises positives", observe Arnaud de Dumast, directeur de la gestion chez Banque Neuflize OBC.   Suite...