October 12, 2012 / 4:23 PM / 5 years ago

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

5 MINUTES DE LECTURE

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où la prudence a dominé en ce début de saison des résultats trimestriels dont les investisseurs craignent qu'ils soient pénalisés par le fort ralentissement de l'économie mondiale.

Le CAC 40 a reculé de 0,72% à 3.389,08 points, cédant 1,97% sur la semaine.

* STMICROELECTRONICS, après avoir été en baisse en matinée, a clôturé sur un bond de 6,42% à 4,673 euros. Le titre s'est envolé jusqu'à 19% à la suite d'une information de presse évoquant une possible scission des activités du groupe et la vente de sa branche numérique.

* ALCATEL-LUCENT (+6,8% à 0,77 euro, plus forte hausse du CAC) a rebondi après avoir touché la veille un nouveau plus bas historique en clôture à 0,721 euro. Le titre affiche un repli de plus de 22% depuis le 14 septembre.

* Les FINANCIÈRES ont limité leur progression au fil de la journée avec le repli des banques espagnoles (-1,66%) et italiennes (-1,11%) ainsi que des banques américaines à Wall Street après la publication des résultats de JPMorgan et de Wells Fargo.

AXA a néanmoins gagné 0,69% à 11,745 euros et SOCIETE GENERALE 0,55% à 23,975 euros.

* Les CYCLIQUES ont subi, à quelques exceptions près, l'essentiel des prises de bénéfices.

Lanterne rouge du CAC 40, EADS a reculé de 3,07% à 26,34 euros, le titre effaçant quasiment tous les gains qu'il avait enregistré après l'annonce de l'abandon des discussions de fusion avec BAE Systems.

RENAULT a reculé de 2,54% à 34,355 euros, LEGRAND de 2,03% à 28,89 euros et SAFRAN de 1,75% à 29,535 euros. L'action de ce dernier fait du yo-yo depuis que le fonds activiste TCI, qui détient 3% du capital, a sévèrement critiqué les récentes acquisitions hors aérospatiale, destructrices de valeur selon lui.

* CARREFOUR a cédé 2,11% à 16,23 euros après avoir grimpé de 3,69% la veille à la suite de la publication de son chiffre d'affaires trimestriel.

* PUBLICIS a perdu 1,36% à 42,865 euros après avoir annoncé jeudi la prise de contrôle amicale de 81,34% du capital de LBi, société néerlandaise de publicité numérique. Publicis avait annoncé fin septembre une OPA amicale de 416 millions d'euros sur LBi afin de se renforcer notamment sur le segment du marketing numérique.

* INGENICO (-3,77% à 38,30 euros, deuxième plus forte baisse du SBF 120 derrière Dexia) a souffert de la publication d'un recul plus fort que prévu du chiffre d'affaire de l'américain Advanced Micro Devices.

* PEUGEOT a pris 2,28% à 6,019 euros. Le constructeur automobile et General Motors veulent créer une coentreprise pour fusionner la division automobile du groupe français avec Opel, la filiale allemande de GM, rapporte vendredi latribune.fr.

* CEGID a gagné 1,77% à 14,40 euros après avoir annoncé jeudi son intention de continuer à étudier des projets de croissance externe après un troisième trimestre marqué par une légère hausse de son chiffre d'affaires. Gilbert Dupont est passé à l'achat et parle d'un "T3 de bonne facture".

* BELVEDERE a reculé de 2,08% à 45,23 euros. L'Association de défense des obligataires, représentant les créanciers subordonnés du groupe de spiritueux, a déposé comme prévu un recours auprès du tribunal de commerce de Dijon pour contester le plan de restructuration de la dette du groupe.

Raoul Sachs et Blandine Hénault, édité par Matthias Blamont

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below