PSA et GM veulent fusionner Peugeot-Citroën et Opel

vendredi 12 octobre 2012 20h41
 

par Ben Klayman et Arno Schuetze et Gilles Guillaume

DETROIT/FRANCFORT/PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën et General Motors réfléchissent à une fusion de leurs activités européennes dans le cadre d'un renforcement de l'alliance annoncée en février, a-t-on appris vendredi de sources au fait du dossier.

Les deux partenaires envisagent plusieurs scénarios, dont une coentreprise regroupant la division automobile de PSA et Opel, la filiale européenne de GM, ont indiqué à Reuters deux sources sous couvert d'anonymat, confirmant ainsi une information du site Latribune.fr.

"La phase II des discussions a commencé peu de temps après l'annonce initiale de l'alliance et a couvert plusieurs hypothèses, comme la vente d'Opel à PSA, le rachat de l'activité automobile de PSA ou le regroupement des deux dans une nouvelle entité", a déclaré une des sources.

Depuis l'annonce en février d'une alliance stratégique entre PSA et GM, la question d'un partage de production entre les deux groupes en Europe fait l'objet de rumeurs récurrentes. Une fusion entre PSA et Opel permettrait d'importantes économies d'échelle, mais constituerait aussi un sujet explosif sur le terrain politique et social.

"General Motors a évidemment à y gagner, mais pour PSA, c'est une autre histoire", commente Xavier Lelasseux, représentant CFDT chez PSA. "Opel reste le maillon faible de GM, et en termes d'emploi, il y aurait vraiment lieu de s'inquiéter."

"Par le passé, PSA a déjà repris l'activité européenne d'un constructeur américain, Chrysler Europe, en 1978. Mais à l'époque, le groupe avait de l'argent. Là, on ne voit vraiment pas comment une telle fusion pourrait fonctionner."

General Motors perd de l'argent en Europe depuis 12 ans, et a prévenu qu'Opel resterait déficitaire pendant deux années encore.

PSA, tombé dans le rouge au premier semestre à cause de la chute des ventes de voitures en Europe, a toujours assuré qu'Opel et lui-même devaient redresser leur situation financière chacun de son côté, indépendamment de l'alliance forgée au début de l'année.   Suite...

 
<p>PSA Peugeot Citro&euml;n et General Motors r&eacute;fl&eacute;chissent &agrave; une fusion de leurs activit&eacute;s europ&eacute;ennes dans le cadre d'un renforcement de l'alliance annonc&eacute;e en f&eacute;vrier, selon des sources au fait du dossier. /Photo prise le 28 mars 2012/REUTERS/Ina Fassbender</p>