Wall Street finit en baisse

mercredi 10 octobre 2012 22h24
 

par Atossa Araxia Abrahamian

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a de nouveau terminé en baisse mercredi, sous le coup de la perte trimestrielle annoncée la veille par Alcoa, qui, comme à chaque fois, a ouvert la saison des résultats, et d'une mise en garde par Chevron sur ses performances.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 0,95%, soit 128,56 points, à 13.344,97. Le S&P-500, plus large, a perdu 8,92 points, soit 0,62%, à 1.432,56. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 13,24 points (-0,43%) à 3.051,78.

Le S&P 500, indice de référence de gérants de fonds, accuse ainsi sa quatrième baisse d'affilée. Il reste néanmoins en hausse de plus de 14% depuis le début de l'année.

La place boursière américaine a, pendant quelques instants, effacé une partie de ses pertes après que la Réserve fédérale a dit, dans son Livre beige, que l'activité économique des Etats-Unis continuait de progresser à un rythme modéré.

Le titre Alcoa, composant du Dow Jones, a plongé de 4,60% à 8,71 dollars après que le groupe d'aluminium a fait état mardi d'une perte de 143 millions de dollars pour le troisième trimestre, en raison, selon la société, de cours d'aluminium déprimés et d'une demande atone.

L'action Chevron, qui fait également partie du Dow Jones, a pour sa part reculé de 4,18% à 112,45 dollar après que le géant pétrolier a dit mardi que ses résultats seraient sensiblement inférieurs au troisième trimestre par rapport au deuxième, la performance médiocre de ses activités de pétrole et de gaz n'ayant pas été compensées par le raffinage.

"Le fait que les résultats du troisième trimestre ne seront pas bons est déjà inscrit est dans les cours. S'il n'y avait que cela, la tendance baissière du marché serait limitée", a déclaré William Delwiche, analyste technique chez Robert W. Baird & Co.

"Ce qui importe surtout, ce sont les perspectives pour le quatrième trimestre et pour 2013. A ce jour, elles paraissent très prudentes. Si cela se confirme, alors le marché actions sera confronté à un vent de face."   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>