Bond inattendu de la production industrielle

mercredi 10 octobre 2012 11h51
 

PARIS (Reuters) - La production industrielle de la France a enregistré en août un bond inattendu qui conforte le scénario d'une économie échappant à la récession au troisième trimestre, tel que le prévoit l'Insee.

L'institut a annoncé mercredi des progressions de 1,5% de la production industrielle du mois d'août (en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables), là où les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un recul de 0,2%, et de 1,8% de la seule production manufacturière.

Il a relevé dans le même temps les hausses de juillet de 0,4 point pour la production industrielle, à +0,6%, et de 0,1 point pour la production manufacturière, à +1,0%.

"C'est un chiffre très élevé et surprenant", déclare-t-on à l'Insee à propos de la progression d'août.

"Une partie est certainement due à la saisonnalité car le mois d'août est très particulier dans l'industrie pour cause des vacances d'été et il ne faut donc pas le surinterpréter. Mais il confirme aussi que la production industrielle résiste", ajoute-t-on.

Si elle reste, sur la base des trois derniers mois à fin août, inférieure de 2,0% à son niveau d'il y a un an, elle affiche aussi une progression de 0,2% par rapport à la période des trois mois précédents (mars-mai 2012).

L'évolution est positive de 0,7% sur la même base trimestrielle pour la production manufacturière, ce qui ne lui était pas arrivé depuis près d'un an.

"C'est plutôt rassurant", dit Michel Martinez, économiste France à la Société générale, "il y a un vrai décalage entre les indicateurs de confiance, qui ne sont pas bons, et la réalité économique".

VERS UN CHIFFRE POSITIF AU 3E TRIMESTRE   Suite...

 
<p>LA PRODUCTION MANUFACTURI&Egrave;RE</p>