Partenariat commercial entre Air France, Etihad et Air Berlin

lundi 8 octobre 2012 14h20
 

PARIS (Reuters) - Air France-KLM, Etihad Airways et Air Berlin ont annoncé lundi la mise en place d'un partenariat commercial de grande ampleur qui portera, à compter du 28 octobre, sur un large choix de destinations via des accords de partage de codes.

La nouvelle a été bien accueillie en Bourse, où l'action Air France-KLM signait à Paris une des plus fortes hausses de l'indice SBF 120 (+1,04% à 13h30). A Francfort, le titre Air Berlin avançait de 0,58%.

Evoquée début juillet par Le Figaro, la perspective de ce partenariat avait déjà dopé le cours du titre Air France-KLM.

L'annonce est positive pour Air France-KLM car le partenariat avec Etihad "développe sa desserte en Asie-Pacifique", commente Credit Suisse dans une note.

L'intermédiaire estime que le partenariat ne devrait pas modifier de manière importante les perspectives financières d'Air France-KLM, mais ajoute que "le marché pourrait s'intéresser au potentiel d'une relation intégrée, et d'un soutien financier, à l'avenir".

"Cet accord (...) marque une étape importante pour les deux groupes de transport aérien (Air France-KLM et Etihad) et offre d'innombrables opportunités de développer une relation commerciale sans équivalent", a déclaré James Hogan, le PDG d'Etihad Airways, cité dans un communiqué commun.

Le partenariat prévoit deux accords distincts de partage de codes, l'un avec Etihad et l'autre avec Air Berlin, dont la compagnie aérienne d'Abou Dhabi détient 29,21%.

Sur les liaisons entre l'Europe et Abou Dhabi, les clients d'Etihad pourront voyager à bord du vol quotidien Amsterdam-Abou Dhabi exploité par KLM, précisent les groupes dans un communiqué commun.

Les clients d'Air France auront de leur côté la possibilité de voyager tous les jours entre Paris-Charles de Gaulle et Abou Dhabi sur les vols exploités par Etihad.   Suite...

 
<p>Air France-KLM, Etihad Airways et Air Berlin ont annonc&eacute; lundi la mise en place d'un partenariat commercial, &agrave; compter du 28 octobre, pour proposer &agrave; leurs clients davantage de destinations gr&acirc;ce &agrave; des accords mutuels de partage de codes. /Phoot prise le 26 juillet 2012/REUTERS/Eric Gaillard</p>