7 octobre 2012 / 10:04 / dans 5 ans

Cameron prépare les Britanniques à une austérité accrue

<p>Le gouvernement de David Cameron a pr&eacute;venu dimanche les Britanniques qu'ils auraient &agrave; subir de nouvelles mesures d'aust&eacute;rit&eacute; pour combler le d&eacute;ficit public en raison de la d&eacute;gradation de la situation &eacute;conomique. /Photo prise le 7 octobre 2012/REUTERS/Toby Melville</p>

BIRMINGHAM, Grande-Bretagne (Reuters) - Le gouvernement de David Cameron a prévenu dimanche les Britanniques qu‘ils auraient à subir de nouvelles mesures d‘austérité pour combler le déficit public en raison de la dégradation de la situation économique.

Sous la conduite du Premier ministre conservateur, en difficulté dans les sondages, le gouvernement a imposé une cure de rigueur à la Grande-Bretagne depuis son arrivée au pouvoir en 2010. L’économie britannique a toutefois basculé dans la récession, ce qui complique les efforts de rétablissement des comptes publics.

Interrogé dimanche sur la BBC, David Cameron a déclaré que son gouvernement de coalition était déterminé à respecter la promesse formulée en 2010, consistant à combler entièrement le déficit public d‘ici la fin de la législature en 2015.

Le vice-Premier ministre et chef de file libéral démocrate Nick Clegg a récemment affirmé que, quel que soit le vainqueur des élections de 2015, il aurait à prolonger la politique d‘austérité au-delà de cette échéance en raison de l‘ampleur du problème.

Prié de dire si son allié avait raison, David Cameron a répondu dimanche: “Oui, il a raison et cela interviendra même avant parce que nous devons trouver 16 milliards de livres sterling (20 milliards d‘euros) de réductions de dépenses pour l‘exercice 2015-2016. Cela commencera avant les élections législatives de 2015 et nous devons le faire.”

“Je veux que nous soyons le parti qui parle avec une franchise absolue aux Britanniques et qui évoque de manière très claire et très directe ce qui doit être fait car le fait est que nous devons trouver ces baisses de dépenses.”

Le gouvernement doit exposer le 5 décembre ses nouvelles prévisions de croissance et d‘emprunt.

MENACE DE VETO AU NIVEAU EUROPÉEN

Dans une interview au Mail on Sunday, le ministre des Finances, George Osborne, a pour sa part déclaré que la performance moins bonne que prévu de l’économie britannique en 2012 rendait nécessaire des réductions supplémentaires de dépenses.

“L’économie est en voie de guérison. Mais le chemin sur lequel nous sommes engagés est plus long et plus dur que prévu”, dit le chancelier de l‘Echiquier. “Il y aura des réductions de dépenses supplémentaires.”

Interrogé sur d’éventuelles baisses des prestations sociales, David Cameron a déclaré sur la BBC: “Il nous faut examiner certaines choses comme le budget des prestations sociales (...) Nous avons plafonné les dépenses sociales mais il nous faut aller plus loin.”

David Cameron souhaite voir l‘Union européenne observer la même rigueur budgétaire.

Le Premier ministre britannique s‘est prononcé en faveur de deux budgets distincts pour l‘Union européenne, un pour la zone euro et un autre pour les pays n‘ayant pas adopté la monnaie unique, dont la Grande-Bretagne.

Il s‘est dit prêt à opposer son veto si le projet de budget européen pour la période 2014-2020 lui paraît trop laxiste.

L‘Union européenne doit apprendre à vivre dans la limite de ses moyens, a-t-il dit.

Soumis à la puissante aile eurosceptique de son Parti conservateur, David Cameron a refusé en décembre d‘intégrer la Grande-Bretagne dans le pacte budgétaire européen destiné à lutter contre les déficits dans la zone euro.

“En Europe, les gens savent que je fais ce que je dis. Je me suis assis à cette table, il y avait 27 pays, 26 ont signé un traité et j‘ai dit qu‘il ne servait pas les intérêts de la Grande-Bretagne. Je me moque de la pression que vous exercez, je ne signe pas, nous ne l‘adoptons pas. Ils savent que je suis capable de dire non et si je n‘obtiens pas un bon accord, je dirai encore non”, a-t-il affirmé.

Guy Faulconbridge, Matt Falloon et Tim Castle, Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below