Peu d'introductions en Bourse cet été en Europe

vendredi 5 octobre 2012 10h08
 

PARIS (Reuters) - Les introductions en Bourse (IPO) ont été particulièrement faibles cet été en Europe, notamment sur la plateforme Nyse Euronext, le quatrième trimestre s'annonçant toutefois plus favorable, selon une étude trimestrielle de PricewaterhouseCoopers (PwC).

Entre juillet et septembre, 57 sociétés se sont introduites sur le marché européen, soit moins que les 81 IPO recensées au deuxième trimestre, la période estivale étant traditionnellement moins animée. Les montants levés ont été néanmoins plus élevés, avec un total de 4,417 milliards d'euros contre 726 millions d'euros entre avril et juin.

Surtout, les entreprises ont été moitié moins nombreuses à s'introduire en Bourse au troisième trimestre que lors du même trimestre de 2011.

Au cours de l'été 2011, 121 sociétés s'étaient lancées dans l'aventure boursière pour lever 9,37 milliards d'euros, dans des conditions de marché pourtant nettement plus difficiles.

L'indice EuroStoxx50 avait alors chuté de 23,48% contre une progression de 8,57% entre juillet et septembre de cette année.

"Cet été a été marqué par un fort attentisme des investisseurs lié aux attentes concernant les décisions des banques centrales. Le calendrier était établi, contrairement à l'année dernière où il n'y avait pas d'échéance précise", explique Philippe Kubisa, associé PwC spécialiste des marchés de capitaux.

Du côté des opérateurs boursiers, Nyse Euronext, qui gère en Europe la Bourse de Paris et celle d'Amsterdam, n'a guère attiré les entreprises.

L'opérateur n'a recensé qu'une seule petite introduction en Bourse au troisième trimestre de 3 millions d'euros, bien loin derrière les 26 IPO enregistrées sur la Bourse de Varsovie (14 millions d'euros levés) et les 17 IPO sur le London Stock Exchange (LSE) (4,32 milliards levés).

L'opérateur Deutsche Börse, dont le projet de rapprochement avec Nyse Euronext a échoué en début d'année, a pour sa part vu cinq sociétés s'introduire sur son marché à Francfort.   Suite...

 
<p>Traders &agrave; la Bourse de Francfort. Les introductions en Bourse ont &eacute;t&eacute; particuli&egrave;rement faibles cet &eacute;t&eacute; en Europe avec seulement 57 soci&eacute;t&eacute;s introduites entre juillet et septembre, selon une &eacute;tude trimestrielle de PricewaterhouseCoopers. L'op&eacute;rateur Deutsche B&ouml;rse a vu cinq soci&eacute;t&eacute;s s'introduire sur son march&eacute; &agrave; Francfort, tandis que Nyse Euronext n'a recens&eacute; qu'une seule petite introduction. /Photo prise le 9 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/Alex Domanski</p>