Areva renonce à concourir au projet britannique Horizon

mercredi 3 octobre 2012 13h09
 

LONDRES (Reuters) - Areva a renoncé à présenter une offre pour le projet nucléaire britannique Horizon, a indiqué mercredi une source proche du dossier, confirmant une information du Financial Times.

En juillet, le groupe français avait annoncé envisager une offre commune avec le chinois Guangdong Nuclear Power Corporation Holding (CGNPC).

"Areva n'a pas réussi à monter son offre, c'était trop compliqué", a expliqué la source.

Deux propositions ont été soumises, a-t-elle ajouté, l'une émanant de Westinghouse et de sa maison-mère Toshiba, l'autre d'un consortium formé du groupe japonais Hitachi et du canadien SNC-Lavalin.

Le vainqueur devrait être annoncé dans un délai de trois à cinq semaines, a ajouté la source.

Selon les sources citées par le Financial Times, la Chine pourrait malgré tout investir dans Horizon à une date ultérieure, ainsi que dans d'autres projets nucléaires en Grande-Bretagne.

Horizon, l'un des plus gros chantiers nucléaires britanniques, a été mis en vente en mars par les compagnies allemandes RWE et E.ON et la défection du consortium franco-chinois est un revers pour Londres qui espérait relancer le nucléaire.

Horizon est propriétaire de deux sites britanniques où doivent être bâtis des réacteurs dégageant une puissance de 6 gigawatts moyennant un investissement de 15 milliards de livres (près de 19 milliards d'euros).

Karolin Schaps, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Areva a renonc&eacute; &agrave; pr&eacute;senter une offre pour le projet nucl&eacute;aire britannique Horizon. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>