Marchés européens en baisse dans l'attente d'éclaircissements

mardi 2 octobre 2012 10h15
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en légère baisse mardi, après leur rebond technique de la veille, les investisseurs étant impatients d'avoir des éclaircissements sur le calendrier et les conditions d'une éventuelle demande d'aide internationale de l'Espagne.

Le pays serait prêt à demander dès le week-end prochain l'aide de la zone euro pour consolider ses finances publiques, mais l'Allemagne préférerait que Madrid attende encore, a-t-on appris lundi de sources européennes.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,77% à 3.408,88 points vers 7h30 GMT. À Francfort, le Dax est stable et à Londres, le FTSE cède 0,3%.

L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 recule de 0,4%.

"Le marché n'a pas encore très bien compris les implications de la nouvelle politique de la BCE (Banque centrale européenne)", souligne David Thébault, responsable du trading quantitatif chez Global Equities à Paris. "Il y a des craintes qu'un sauvetage de l'Espagne n'entraîne automatiquement une série de dégradations de sa note de crédit."

Les secteurs cycliques et financiers mènent le mouvement, comme toujours, avec un recul de 1,2% de l'indice automobile européen et de 0,9% des bancaires.

ArcelorMittal cède 2,1%, plus forte baisse de l'EuroStoxx 50, suivi de Saint-Gobain (-1,4%) et Philips (-1,1%).

Alstom perd 6,5% après une augmentation de capital de 350 millions d'euros réalisée la veille par le groupe d'infrastructures d'énergie et de transport.

Les futures Bund allemand profitent de leur côté des incertitudes persistantes autour d'une demande d'aide de l'Espagne, condition nécessaire au déclenchement du plan de rachat d'obligations souveraines de la BCE. Le taux de rendement du Bund est à 1,47%.   Suite...

 
<p>Les places boursi&egrave;res europ&eacute;ennes ont ouvert en baisse, les investisseurs restant prudents dans le climat d'incertitude entourant la croissance mondiale et le calendrier d'une demande d'aide de l'Espagne. A Paris, le CAC 40 reculait de 1,09% &agrave; 3.397,48 points, notamment plomb&eacute; par la chute d'Alstom (-6,96%) et des valeurs bancaires. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>