Bonduelle prévoit une nouvelle progression de sa rentabilité

mardi 2 octobre 2012 11h15
 

PARIS (Reuters) - Bonduelle a publié mardi des résultats annuels en forte progression, notamment grâce à ses hausses de prix, et a dit prévoir une nouvelle croissance de sa rentabilité en 2012-2013 malgré un environnement de consommation "incertain et aux évolutions erratiques".

Le spécialiste du légume en conserve a précisé dans un communiqué qu'il bénéficierait sur l'exercice en cours des premières synergies liées à ses acquisitions récentes.

Il vise ainsi une progression globale de ses ventes de 8% en 2012-2013, y compris en incluant l'effet des acquisitions en année pleine, et une rentabilité opérationnelle dans une fourchette de 105 à 110 millions d'euros, soit une progression de 5% à 10%.

A la Bourse de Paris, l'action Bonduelle grimpe de 3,07% à 70,40 euros à 11h09 dans un volume d'affaires représentant déjà 30 fois la moyenne des échanges quotidiens sur le titre des trois derniers mois.

"Après un exercice 2010/11 exceptionnellement faible pénalisé par des baisses de prix, de mauvaises récoltes affectant la productivité en usine, Bonduelle confirme le rebond de ses résultats en 2011/12", commente dans une note le bureau d'étude Gilbert Dupont.

Bonduelle a enregistré au titre de l'exercice 2011-2012, clos le 30 juin, un résultat net part du groupe de 46,7 millions d'euros (+53,6%), un résultat opérationnel de 98,2 millions (+42,5%) et des ventes - déjà publiées - de 1.767 millions (+2,4%).

Ses performances ont notamment été dopées par un relèvement de ses prix de vente destiné à contrebalancer les baisses concédées en 2010-2011 et les hausses de coûts des matières premières.

"Bonduelle signe un exercice réussi : rebond des résultats, acquisitions stratégiques jugées pertinentes, refinancement de la dette dans des conditions compétitives", estiment également les analystes de Portzamparc, qui jugent que le groupe est "armé" pour dépasser les 100 millions d'euros de résultat opérationnel.

Gilbert Dupont et Portzamparc confirment tous deux leur recommandation à l'achat sur la valeur, le premier soulignant le caractère défensif du dossier.   Suite...