1 octobre 2012 / 16:15 / il y a 5 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a repris de vives couleurs, les investisseurs ayant profité de la forte baisse de la semaine dernière pour se repositionner au début du dernier trimestre de l'année.

L'indice CAC 40 a rebondi de 2,39% à 3.434,98 points à la clôture après une chute de près de 5% la semaine dernière, son plus fort recul hebdomadaire depuis mi-décembre 2011 :

* Plus forte hausse du CAC 40, CREDIT AGRICOLE s'est envolé de 7,36% à 5,765 euros après avoir confirmé être entré en négociations exclusives avec Alpha Bank pour lui céder sa filiale grecque Emporiki. Les investisseurs ont salué la vente d'un actif pesant sur la solvabilité de CASA et le retrait de Grèce de la banque verte.

L'indice Stoxx 600 des banques (+2,17%) a signé la meilleure performance sectorielle en Europe, suivi de celui des assureurs (+2,11%).

* Les CYCLIQUES ont été recherchées tout comme les DÉFENSIVES, ce qui illustre l'optimisme prudent des investisseurs après la présentation du budget espagnol et les résultats d'un audit indépendant des banques espagnoles.

STMICROELECTRONICS a gagné 4,67% à 4,389 euros, ACCOR a pris 3,95% à 26,98 euros et SCHNEIDER ELECTRIC 3,81% à 47,81 euros. Du côté des défensives, SANOFI s'est octroyé 3,39% à 68,60 euros et AIR LIQUIDE 2,64% à 99,0 euros.

* MICHELIN a grimpé de 4,04% à 63,42 euros, pour occuper la tête du secteur automobile européen (+1,04%), UBS étant passé à l'achat sur la valeur et ayant relevé fortement son objectif de cours.

* ALSTOM (+3,45% à 28,225 euros) a remporté un contrat portant sur la fourniture des équipements électromécaniques ainsi que la maintenance de la nouvelle centrale au gaz de Carrington, près de Manchester.

* A rebours de tendance, seules deux valeurs du CAC 40 ont terminé dans le rouge. ALCATEL-LUCENT (-2,44% à 0,838 euro) a accusé de loin la plus forte baisse de l'indice, UBS, qui a abaissé sa recommandation de "neutre" à "vendre" sur le titre, s'inquiétant de difficultés persistantes malgré quelques signes d'amélioration.

FRANCE TÉLÉCOM (-0,93% à 9,301 euros) a inscrit un nouveau plus bas de 10 ans, l'opérateur télécoms payant en Bourse ses difficultés managériales et les turbulences du marché français du mobile provoquées par l'arrivée, en janvier, du quatrième entrant Free Mobile.

* RENAULT (+0,19% à 36,59 euros) est parvenu à effacer ses pertes après avoir évolué une bonne partie de la journée en baisse. Le groupe automobile a vu ses immatriculations chuter de 33,4% en France le mois dernier tandis que son concurrent PSA (+0,62% à 6,188 euros) résistait.

* ATARI (-16,81% à 0,94 euro) a accusé la plus forte baisse du CAC Mid&Small (+0,74%), les investisseurs s'inquiétant du désengagement du principal actionnaire de l'éditeur de jeux vidéo prévu dans le cadre d'une augmentation de capital.

* A l'opposé, EUROPACORP(+14,55% à 3,15 euros) a signé la meilleure performance du CAC Mid&Small? dopé par un relèvement de l'objectif de cours de Natixis, qui reste à l'achat sur la valeur.

* MONTUPET a décollé de 14,13% à 7,11 euros, l'équipementier automobile ayant annoncé que sa rentabilité du second semestre serait "en ligne" avec celle du premier.

Le communiqué de la société :

Alexandre Boksenbaum-Granier et Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below