Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 28 septembre 2012 18h08
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, plombée par les inquiétudes entourant les résultats des tests de résistance ("stress test") du secteur bancaire espagnol alors que Moody's pourrait abaisser sa note sur la dette de l'Espagne en catégorie spéculative ("junk").

L'indice CAC 40, qui a enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours (à 3.420,10 points) a terminé en baisse de 2,46% à 3.354,82 points, soit -4,98% sur la semaine, son plus fort recul hebdomadaire depuis mi-décembre 2011.

L'indice phare de la place de Paris gagne en revanche 4,95% au troisième trimestre, porté par le soutien à la zone euro affiché fin juillet par Mario Draghi, le président de la BCE.

* Les VALEURS FINANCIERES ont largement souffert des inquiétudes du marché sur la situation espagnole. AXA a reculé de 3,50% à 11,59 euros, CREDIT AGRICOLE de 2,26% à 5,37 euros, SOCIETE GENERALE de 3,03% à 22,10 euros et BNP PARIBAS de 2,41% à 36,98.

L'indice Stoxx des banques de la zone euro a abandonné 2,15%.

* SAINT-GOBAIN (-4,95% à 27,335 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice CAC 40, la valeur ayant enfoncé un support technique situé à près de 28,5 euros après l'avoir testé à plusieurs reprises au cours des deux séances précédentes.

* Les UTILITIES et les TÉLÉCOMS, considérées comme les premières victimes du projet de budget 2013 du gouvernement français, ont terminé en net repli. et

EDF a lâché 2,66% à 16,305 euros, GDF SUEZ 2,87% à 17,40 euros et FRANCE TELECOM 3,2% à 9,388 euros.

* ARCELORMITTAL a perdu 2,96% à 11,16 euros. Plusieurs analystes se montrent plus prudents sur la valeur, comme chez Credit Suisse où l'on souligne des incertitudes sur l'endettement du groupe dans un contexte de baisse de la demande.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>