Plus de 3 millions de chômeurs en France

mercredi 26 septembre 2012 10h18
 

PARIS (Reuters) - Le nombre de chômeurs a dépassé trois millions en août en France, a confirmé mercredi le ministre socialiste du Travail, qui en a imputé la responsabilité au gouvernement de droite précédent.

"C'est mauvais, c'est forcément mauvais. J'ai d'ailleurs dit au cours de ces dernières semaines que, au rythme qui était déjà acquis dans l'été, je m'attends bien entendu à ce que le chiffre (...) de trois millions de chômeurs en France sera dépassé", a dit Michel Sapin sur France 2. "C'est le résultat d'une politique, c'est au fond les trois millions de chômeurs que nous avons trouvés en arrivant."

Michel Sapin, qui anticipait de quelques heures l'annonce officielle d'une hausse du chômage pour le 16e mois de suite, a estimé que c'était une raison du changement de président, de majorité et de gouvernement en France, en mai et juin derniers.

Il a laissé entendre que le gouvernement précédent et les chefs d'entreprise avaient "caché, dissimulé ou repoussé de mois en mois", pour des raisons électorales, des plans sociaux qui, aujourd'hui, sont en train d'exploser.

"Donc, je dirais que ce n'est pas quelque chose qui est dû à notre politique", a ajouté le ministre du Travail. "C'est malheureusement ce qui est dû à la politique précédente."

Il faut remonter à juin 1999 pour retrouver un nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A supérieur à trois millions en France métropolitaine (3.030.100). Selon l'assurance-chômage, ils seront 3.083.800 fin 2012, 3.208.500 fin 2013.

Michel Sapin a reconnu que le gouvernement actuel avait la responsabilité de mettre en oeuvre des politiques en faveur de l'emploi et limitant les effets négatifs des plans sociaux.

François Hollande a promis le 9 septembre d'inverser la courbe du chômage en France d'ici fin 2013 et demandé aux partenaires sociaux de conclure d'ici fin 2012 un "compromis historique" sur la réforme du marché du travail.

Le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, a estimé que l'objectif d'une inversion de la courbe du chômage d'ici fin 2013 serait "difficilement" atteignable dans un contexte de croissance nulle ou "molle".   Suite...

 
<p>CH&Ocirc;MAGE RECORD EN EUROPE</p>