Les valeurs à suivre sur les marchés américains

lundi 24 septembre 2012 14h04
 

NEW YORK (Reuters) - Les principales valeurs à suivre lundi à Wall Street.

* BOEING a reçu vendredi une commande d'All Nippon Airways portant sur 11 787-9 Dreamliner supplémentaires.

Le géant aéronautique, qui suit de près les discussions de fusion EADS et BAE Systems, a également reçu une commande du département de la Défense américain vendredi, portant sur la livraison de 11 avions de surveillance maritime P-8 supplémentaires.

Le premier contrat représente quelque 3,3 milliards de dollars et le second 1,9 milliard.

* ORACLE. La rémunération totale du directeur général Larry Ellison, l'un des dirigeants les mieux payés aux Etats-Unis et le sixième homme le plus riche de la planète selon Forbes, a été augmentée de 24% sur l'exercice clos le 31 mai 2012, passant de 77,6 millions de dollars à 96,2 millions.

Sur la période couverte par ces émoluments, le titre du géant des logiciels professionnels a pourtant reculé de 23%, faisant moins bien que le Nasdaq Composite, resté inchangé sur la période.

* SEAGATE a annoncé vendredi une révision à la baisse de sa prévision de chiffre d'affaires pour le trimestre en cours, citant une baisse de la demande pour ses disques durs.

Après la clôture de Wall Street, le titre avait reculé de 1%.

* APPLE a demandé un avis de justice établissant une interdiction permanente de vente aux Etats-Unis de produits ayant violé le droit de propriété intellectuelle, réclamant au passage 707 millions de dommages et intérêts supplémentaires en plus du milliard déjà obtenu.   Suite...

 
<p>Le titre Boeing figure au rang des valeurs &agrave; suivre ce lundi &agrave; Wall Street. Le g&eacute;ant a&eacute;ronautique a re&ccedil;u vendredi une commande d'All Nippon Airways portant sur 11 787-9 Dreamliner suppl&eacute;mentaires ainsi qu'une commande du d&eacute;partement de la D&eacute;fense am&eacute;ricain portant sur la livraison de 11 avions de surveillance maritime P-8 suppl&eacute;mentaires. /Photo d'archives/REUTERS/Anthony P. Bolante</p>