Wall Street face au défi des indicateurs et des résultats

dimanche 23 septembre 2012 19h34
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street pourrait éprouver des difficultés à maintenir son niveau proche d'un plus haut de cinq ans atteint dans l'anticipation puis dans la foulée de l'annonce de nouvelles mesures de soutien à l'économie américaine prises par la Réserve fédérale.

Les indicateurs macro-économiques attendus dans la semaine qui s'ouvre sont en effet susceptibles de confirmer qu'un ralentissement de l'économie américaine est bien à l'oeuvre, évolution qui a peut-être justement conduit la Fed à agir.

Et la "saison des résultats" trimestrielle, qui s'ouvre vers la mi-octobre avec Alcoa, devrait montrer à quel point les sociétés ont souffert d'une conjoncture peu porteuse.

Le 14 septembre, Wall Street avait clôturé à un plus haut depuis décembre 2007, un jour après que la Réserve fédérale a annoncé qu'elle achèterait désormais pour 40 milliards de dollars (31 milliards d'euros) de dette immobilière par mois et qu'elle poursuivrait ses achats de titres sur les marchés jusqu'à ce que le marché du travail s'améliore nettement et sous réserve que l'inflation reste contenue.

Sur la semaine qui vient de se terminer, le Dow Jones n'a perdu que 0,1%, le S&P 500 0,4% et le Nasdaq Composite 0,1%. Depuis le début de l'année, le S&P, indice de référence des gérants de fonds affiche une hausse de 16,1%.

"Le marché est évidemment mûr pour une phase de reflux, mais elle ne devrait cependant pas être trop marquée. Toute indicateur décevant pour déclencher un repli que j'estime à entre 2% et 4%", déclare Peter Cardillo, économiste de marché chez Rockwell Global Capital.

Parmi les indicateurs macro-économiques au menu de la semaine, figurent l'estimation définitive du produit intérieur brut (PIB) du deuxième trimestre, les commandes de biens durables (jeudi) ou encore les revenus des ménages (vendredi).

EMBELLIE DANS L'IMMOBILIER   Suite...

 
<p>Wall Street pourrait &eacute;prouver des difficult&eacute;s &agrave; maintenir son niveau proche d'un plus haut de cinq ans atteint avec les nouvelles mesures de soutien &agrave; l'&eacute;conomie am&eacute;ricaine d&eacute;cid&eacute;es par la Fed: les indicateurs macro-&eacute;conomiques attendus cette semaine pourraient confirmer le ralentissement de l'&eacute;conomie am&eacute;ricaine et la "saison des r&eacute;sultats", qui s'ouvre vers la mi-octobre, devrait montrer &agrave; quel point les soci&eacute;t&eacute;s ont souffert d'une conjoncture peu porteuse. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid</p>