Nouvelle contraction de l'activité industrielle de Philadelphie

jeudi 20 septembre 2012 16h23
 

NEW YORK (Reuters) - L'activité industrielle de la région de Philadelphie s'est encore contractée en septembre, pour le cinquième mois d'affilée, à un rythme toutefois plus modéré qu'auparavant, alors que l'indice des commandes nouvelles s'est redressé.

La Réserve fédérale de Philadelphie a publié jeudi son indice d'activité ressortant à -1,9, son plus haut niveau depuis avril, contre -7,1 en août, alors que les économistes attendaient -4,0.

La composante des commandes nouvelles est ressortie à 1,0, également son plus haut niveau depuis avril, contre -5,5 en août.

La composante des conditions d'activité à six mois s'inscrit à 41,2, contre 12,5 en août, tandis que la composante emploi est à -7,3 contre -8,6.

L'indice passe pour donner un premier aperçu mensuel de l'état du secteur industriel américain, avant l'image plus complète donnée par l'Institute for Supply Management, qui a déjà fait état d'une contraction en juin, juillet et août.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>L'activit&eacute; industrielle de la r&eacute;gion de Philadelphie s'est encore contract&eacute;e en septembre, pour le cinqui&egrave;me mois d'affil&eacute;e, &agrave; un rythme toutefois plus mod&eacute;r&eacute; qu'auparavant, alors que l'indice des commandes nouvelles s'est redress&eacute;. Cet indice passe pour donner un premier aper&ccedil;u mensuel de l'&eacute;tat du secteur industriel am&eacute;ricain. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer</p>