Bénéfice semestriel meilleur que prévu pour Inditex

mercredi 19 septembre 2012 10h47
 

par Sarah Morris

MADRID (Reuters) - Inditex, propriétaire de l'enseigne Zara, a annoncé mercredi un bond de 32% de son bénéfice semestriel, un résultat supérieur aux attentes dopé par son développement rapide du groupe espagnol dans les pays émergents.

Le numéro un mondial de l'habillement, qui exploite huit marques au total parmi lesquelles Massimo Dutti, Bershka et Oysho, a vu son bénéfice net augmenter d'un tiers à 944 millions d'euros sur son premier semestre fiscal clos fin juillet.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un résultat de 905 millions.

Le chiffre d'affaires a atteint 7,2 milliards d'euros en six mois, soit 100 millions de plus qu'attendu, et le bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) est ressorti à 1,6 milliard, un montant correspondant au consensus.

A l'image de Hennes & Mauritz (H&M), le numéro deux mondial, les distributeurs de vêtements sont plutôt à la peine en Europe, sur fond d'austérité et de récession. Mais ceux qui peuvent s'appuyer sur des gisements de croissance - le commerce électronique, les marchés émergents et le "fast fashion", concept fondé sur le renouvellement rapide de collections de mode à prix intéressants - tirent leur épingle du jeu.

"Les ventes en ligne et le fast fashion sont certainement les moteurs (de la croissance d'Inditex), mais ça n'en est pas moins une performance spectaculaire", observe Anne Critchlow, analyste à la Société générale.

A la Bourse de Madrid, l'action gagne 2,13% à 93,90 euros vers 8h30 GMT. Le titre s'est adjugé 45% depuis le début de l'année, une performance bien supérieure à celle de l'indice sectoriel européen de la distribution, en hausse de 6,6%. L'indice Ibex des valeurs vedettes de la Bourse de Madrid a dans le même temps reculé de 4,9%.

L'ESPAGNE COMPTE MOINS   Suite...

 
<p>Magasin Zara &agrave; Barcelone. Le b&eacute;n&eacute;fice semestriel d'Inditex, le groupe espagnol propri&eacute;taire de l'enseigne Zara, a bondi de 32%, un r&eacute;sultat sup&eacute;rieur aux attentes dop&eacute; par le d&eacute;veloppement rapide du num&eacute;ro un mondial de l'habillement dans les pays &eacute;mergents. /Photo prise le 13 juin 2012/REUTERS/Albert Gea</p>