Lagardère confirme sa prévision après la décision de la FFA

lundi 17 septembre 2012 09h00
 

PARIS (Reuters) - Le groupe Lagardère a confirmé lundi sa prévision de stabilité en 2012 de son résultat opérationnel courant de sa branche média après la sentence arbitrale rendue dans le litige avec la Fédération Française de Football (FFF).

Le Tribunal Arbitral, saisi de la demande de Sportfive, une filiale du groupe Lagardère, a considéré que la FFF n'était plus redevable d'aucune somme au titre du contrat entre Nike et la FFF.

Sportfive réclamait initialement environ 10 millions d'euros à la FFF pour des contrats signés avec différents sponsors pour le compte de la fédération. La filiale de Lagardère réclamait aussi une rémunération pour le travail préparatoire effectué avant la signature du contrat d'équipementier avec Nike.

"Le règlement de ce litige n'aura donc, sous réserve des voies de recours, aucun impact financier, et ne modifie pas, par conséquent, l'objectif de résultat opérationnel courant média de l'exercice 2012, communiqué le 30 août dernier", lit-on dans un communiqué de Lagardère.

Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>Arnaud Lagard&egrave;re, dirigeant du groupe Lagard&egrave;re. Le groupe Lagard&egrave;re a confirm&eacute; lundi sa pr&eacute;vision de stabilit&eacute; en 2012 de son r&eacute;sultat op&eacute;rationnel courant de sa branche m&eacute;dia apr&egrave;s la sentence arbitrale rendue dans le litige avec la F&eacute;d&eacute;ration Fran&ccedil;aise de Football (FFF). /Photo prise le 3 mai 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>