Après la BPI, Lazard conseille EADS pour sa fusion avec BAE

jeudi 13 septembre 2012 20h53
 

par Matthieu Protard et Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - La banque Lazard, mandatée par le gouvernement dans le cadre de la création de la Banque publique d'investissement (BPI), se trouve sur un autre dossier "chaud" de la rentrée puisqu'elle a été retenue par EADS pour son projet de fusion avec BAE Systems.

Lazard, dirigée par Matthieu Pigasse qui est un proche du Parti socialiste, a confirmé avoir été mandatée par EADS dans cette opération mais s'est refusée à tout commentaire sur le projet de rapprochement avec BAE Systems.

Le groupe européen d'aéronautique et de défense s'est aussi entouré des conseils des sociétés Evercore et Perella Weinberg.

Le groupe britannique est de son côté conseillé par Goldman Sachs et Morgan Stanley.

Le projet de fusion entre EADS et BAE pourrait se révéler à hauts risques pour les deux groupes, les investisseurs redoutant qu'il ne se heurte à des obstacles politiques et réglementaires.

Lazard et Matthieu Pigasse se sont retrouvés au centre d'une vive polémique le mois dernier à la suite de la décision de Bercy de mandater la banque pour conseiller le gouvernement en vue de la création de la Banque publique d'investissement.

Des soupçons de conflit d'intérêts avaient alors été évoqués du fait qu'Audrey Pulvar, la compagne du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, est directrice générale des Inrocks, le magazine dont Matthieu Pigasse est le propriétaire.

Edité par Dominique Rodriguez