Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 13 septembre 2012 18h32
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies jeudi à la clôture de la Bourse de Paris, où le CAC 40 a reculé de 1,18% à 3.502,09 points, dans l'attente de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine ce soir et sur fond de rumeurs autour d'un troisième plan d'aide à la Grèce.

La séance a par ailleurs été dominée par l'annonce d'un projet de fusion éventuelle entre EADS et BAE SYSTEMS qui donnerait naissance à un géant mondial de l'aéronautique et de la défense.

* EADS (-10,20% à 25,145 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC, plusieurs analystes ayant abaissé leur recommandation sur la valeur après l'annonce d'une possible fusion avec BAE Systems (-7,29%). Barclays, ainsi que plusieurs intermédiaires, estime que les termes connus du projet de fusion sont plus avantageux pour les actionnaires de BAE Systems que pour ceux d'EADS.

* LAGARDÈRE, a terminé en repli de 0,8% à 23,085 euros après avoir gagné jusqu'à 3,8% en séance. Le groupe, qui détient 7,5% du capital d'EADS, a fait savoir jeudi qu'il voulait s'assurer que toutes les conséquences d'une fusion du groupe d'aéronautique avec le britannique BAE Systems avaient été prises en compte.

* Hors CAC 40, l'action ZODIAC AEROSPACE a gagné 2,05% à 76,60 euros. Société générale a relevé son conseil de vendre à conserver.

* Le regain de prudence des investisseurs a pénalisé les valeurs cycliques et financières. VINCI a perdu 3,62% à 35,455 euros, SCHNEIDER 3,2% à 50,19 euros et VALLOUREC 2,94% à 35,67 euros.

Du côté des banques, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a abandonné 3,26% à 23,925 euros, CRÉDIT AGRICOLE 2,55% à 5,74 euros et BNP PARIBAS 1,57% à 38,31 euros.

* Peu de valeurs du CAC 40 ont terminé en hausse, et avec des progressions de faible ampleur.

* Le secteur TECHNOLOGIQUE a poursuivi sur sa lancée, STMICROELECTRONICS progressant encore de 1,44% à 4,919 euros après avoir pris 9,4% sur les deux séances précédentes. Son concurrent américain TEXAS INSTRUMENT a légèrement relevé sa prévision de résultats pour 2012.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>