13 septembre 2012 / 08:02 / il y a 5 ans

Les Bourses européennes ouvrent en légère baisse

<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes ont ouvert en l&eacute;g&egrave;re baisse jeudi, dans l'attente de la d&eacute;cision de la R&eacute;serve f&eacute;d&eacute;rale, apr&egrave;s le soutien apport&eacute; la veille par le feu vert de la Cour constitutionnelle allemande au M&eacute;canisme europ&eacute;en de stabilisation (MES). &Agrave; Paris, le CAC 40 perd 0,55% &agrave; 3.524,34 points vers 9h45./Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse jeudi, dans l‘attente de la décision de la Réserve fédérale, après le soutien apporté la veille par le feu vert de la Cour constitutionnelle allemande au Mécanisme européen de stabilisation (MES).

À Paris, l‘indice CAC 40 perd 0,55% à 3.524,34 points vers 7h45 GMT, alors le Dax de Francfort perd 0,25% et le FTSE de Londres est stable (-0,03%).

L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 recule de 0,46%.

Les marchés retiennent leur souffle en attendant de voir si la Fed annonce comme prévu une troisième série de mesures d‘assouplissement quantitatif (QE3). La Fed annoncera sa décision à 16h30 GMT dans un communiqué, qui sera suivi de la conférence de presse de son président Ben Bernanke.

Les marchés de Londres et Paris sont affaiblis par la chute des titres EADS (-5,5%) et BAE Systems (-4,5%) en réaction à l‘annonce, la veille au soir, d‘un projet de fusion pour créer un nouveau géant européen de l‘aéronautique et de la défense.

Si, selon un enquête Reuters, 65% des économistes parient désormais sur un nouveau programme d‘assouplissement quantitatif (QE3) de la Fed, contre 60% en août, les investisseurs restent sur la défensive dans l‘incertitude concernant l‘ampleur du programme de rachat d‘actifs.

“Tout mouvement vers les actifs à risque, notamment dans le monde des changes, pourrait se retourner assez vite si Ben Bernanke ne délivre pas ce qu‘on attend de lui et du conseil de la Fed aujourd‘hui”, souligne Chris Weston, trader chez IG Markets.

Alors que le dollar baisse dans la perspective d‘un QE3, l‘euro se maintient près de son plus haut de quatre mois vis-à-vis de la devise américaine, soutenu par les avancées de la zone euro sur la voie d‘une sortie de la crise de sa dette.

Les futures sur Bund allemands évoluent dans une fourchette étroite vers leurs points bas de plusieurs mois alors que les rendements de la dette espagnole et italienne se retendent un peu.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below