L'assurance chômage baisse sa prévision de déficit

mercredi 12 septembre 2012 19h09
 

PARIS (Reuters) - Le déficit de l'assurance chômage sera cette année moins important que prévu auparavant, malgré le ralentissement de la croissance économique, en raison d'une progression plus tardive dans l'année du nombre de chômeurs indemnisés, a annoncé son gestionnaire mercredi.

En 2013, le déficit serait en revanche légèrement plus important que prévu auparavant.

L'Unedic attend désormais un déficit de 2,6 milliards d'euros cette année (contre 3,0 milliards prévus en mai dernier), ce qui porterait la dette de l'assurance chômage à 13,6 milliards.

En 2013, le déficit atteindrait 4,1 milliards d'euros (contre 4,0 milliards prévus en mai), ce qui porterait la dette à 17,7 milliards.

Ces prévisions s'appuient sur des prévisions de croissance du PIB de 0,1% en 2012 et 0,5% en 2013 issues d'un consensus d'économistes (0,3% et 1,0% dans le consensus utilisé en mai).

L'Unedic prévoit une hausse de 71.900 du nombre de chômeurs indemnisés en 2012 (76.000 prévus en mai) et de 7.200 en 2013 (9.300 prévus en mai).

En 2012, le nombre de chômeurs en catégorie A (qui n'exercent aucune activité) augmenterait de 235.500 (178.000 prévus en mai) et celui des demandeurs d'emploi ayant exercé une activité réduite (catégories B et C) de 72.400 (43.000 prévus en mai).

Le nombre de chômeurs en catégorie A s'établirait à 3.083.800 fin 2012, et 4.561.300 en A, B et C (4.648.500 avec les dispensés de recherche d'emploi).

RALENTISSEMENT DE LA HAUSSE EN 2013   Suite...

 
<p>L'Unedic attend d&eacute;sormais un d&eacute;ficit de 2,6 milliards d'euros cette ann&eacute;e (contre 3,0 milliards pr&eacute;vus en mai dernier), ce qui porterait la dette de l'assurance ch&ocirc;mage &agrave; 13,6 milliards. /Photo d'archives/ REUTERS/Eric Gaillard</p>