Les Bourses européennes en hausse à la mi-séance

mercredi 12 septembre 2012 13h35
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en nette progression mercredi à mi-séance et Wall Street est attendue en hausse, les investisseurs saluant la ratification allemande du Mécanisme européen de Stabilité (MES), condition essentielle aux efforts pour juguler la crise de la dette en zone euro et notamment au programme de rachat d'obligations de la Banque centrale européenne (BCE).

La Cour de Karlsruhe a donné son feu vert au MES à condition que l'engagement de l'Allemagne soit limité a priori à 190 milliards d'euros, comme prévu par le traité.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,62% à 3.559,25 points vers 11h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,8% et Londres est stable, tandis que Madrid gagne 0,9% et Milan 1,2%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 avance de 0,81%.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,39% à 0,56%.

"Ce sont de bonnes nouvelles. La crainte était qu'ils disent 'nein', ce qui signifie que la risque d'une baisse de 20% que nous aurions pu avoir sur les marchés est désormais levé", dit Gerard Lane, stratège actions chez Shore Capital, qui juge la condition posée "pas trop lourde".

La décision allemande a également été saluée par les dirigeants politiques européens, qui y voient un pas décisif vers une stabilisation de la zone euro.

Les valeurs financières et cycliques mènent la hausse, soutenues de surcroît par l'espoir que la Réserve fédérale américaine annonce un troisième assouplissement quantitatif (QE3), jeudi soir à l'issue de sa réunion de politique monétaire qui débute ce mercredi.

Le secteur du luxe en revanche figure encore une fois parmi les plus fortes baisses de la cote, affecté par l'avertissement de Burberry lancé mardi.

Sur le marché des changes, l'euro se traite à de nouveaux plus hauts de quatre mois depuis la décision allemande, à 1,2920 dollar, alors que le dollar est plombé par l'espoir d'un QE3 et un avertissement de Moody's sur la note de la dette américaine.   Suite...