Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 10 septembre 2012 18h26
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, qui a terminé en léger repli après sa forte progression de la fin de la semaine dernière consécutive à l'annonce par la BCE d'un dispositif de défense de la zone euro.

L'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,37% à 3.506,05 points, dans un volume d'affaires limité à 2,4 milliards d'euros contre plus de 4 milliards lors des deux dernières séances. Les investisseurs limitent leurs prises de position avant la réunion de la Réserve fédérale des Etats-Unis qui, après les derniers chiffres de l'emploi américain très en deçà des attentes, pourrait annoncer jeudi de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif.

* Les VALEURS BANCAIRES ont continué de bénéficier de l'action des banquiers centraux pour finir en tête des hausses du CAC 40. Plus forte hausse de l'indice, CRÉDIT AGRICOLE a bondi de 3,07% à 5,505 euros. La banque a procédé à une émission obligataire d'un milliard d'euros à échéance 2019.

BNP PARIBAS a gagné 1,03% à 38,165 euros, ayant réussi son retour sur le marché obligataire en dollar. Par ailleurs, selon le Financial Times, la banque envisage de se redéployer en Asie et aux Etats-Unis une fois qu'un cadre réglementaire définitif aura été adopté en France et en Europe.

* Les secteurs des MÉTAUX ET PRODUITS DE BASE (+0,78%) et de la CONSTRUCTION (+0,53%) ont signé les plus fortes hausses sectorielles en Europe, profitant du programme d'infrastructures lancé par Pékin pour relancer son économie.

A Paris, LAFARGE a gagné 0,87% à 40,70 euros et ARCELORMITTAL 0,44% à 12,48 euros. Hors CAC 40, ERAMET a pris 4,87% à 96,81 euros, en tête des hausses du SBF 120.

* MICHELIN a gagné 0,52% à 59,58 euros, alors que Deutsche Bank en a fait une de ses trois valeurs préférées en Europe.

* STMICROELECTRONICS, lanterne rouge du CAC 40, a reculé de 2,81% à 4,432 euros, poursuivant son mouvement de consolidation après plusieurs abaissements de recommandation d'analystes la semaine dernière.

* Plusieurs valeurs ont été pénalisées par des abaissements de recommandation. VALLOUREC s'est replié de 2,35% à 36,345 euros, UBS étant passé à la vente sur la valeur ainsi que sur l'italien Saipem, numéro un européen des services pétroliers (-1,5%).   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>