Recul plus fort qu'estimé du PIB italien au 2e trimestre

lundi 10 septembre 2012 11h18
 

(Reuters) - L'économie italienne s'est contractée de 0,8% au deuxième trimestre par rapport au premier, soit davantage que ce qui avait été initialement estimé, et le recul du produit intérieur brut (PIB) sur un an est de 2,6%, selon des données officielles publiées lundi.

Istat, l'institut des statistiques nationales du pays, avait dans un premier temps dit que le PIB avait baissé de 0,7% d'un trimestre sur l'autre et de 2,5% d'une année sur l'autre.

L'évolution sur un an du PIB du premier trimestre a également été révisé à la baisse, à -1,5% contre -1,4% en première estimation, le repli trimestriel étant confirmé à 0,8% sur la période.

La faiblesse de la demande des ménages pèse le plus sur l'activité du pays, troisième économie de la zone euro, en récession depuis la mi-2011 et pas prête d'en sortir avant le courant de l'année 2013.

La zone euro dans son ensemble a vu son PIB baisser de 0,2% d'un trimestre sur l'autre au deuxième trimestre et de 0,5% d'une année sur l'autre.

Gavin Jones, Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>L'&eacute;conomie italienne s'est contract&eacute;e de 0,8% au deuxi&egrave;me trimestre par rapport au premier, et le recul du produit int&eacute;rieur brut (PIB) sur un an est de 2,6%, selon des donn&eacute;es officielles publi&eacute;es lundi. Istat, l'institut des statistiques nationales du pays, avait dans un premier temps dit que le PIB avait baiss&eacute; de 0,7% d'un trimestre sur l'autre. /Photo d'archives/REUTERS/Tony Gentile</p>