Les pays de l'Apec s'engagent pour la croissance et le commerce

dimanche 9 septembre 2012 12h05
 

par Timothy Heritage et Douglas Busvine

VLADIVOSTOK, Russie (Reuters) - Les pays de la région Asie-Pacifique, Chine, Etats-Unis et Japon en tête, se sont engagés dimanche à soutenir la croissance économique et ont rejeté les mesures de limitations des exportations agricoles.

Réunis ce week-end en sommet à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe, les 21 pays membres du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec) ont fait part de leur inquiétude face à l'état de l'économie mondiale, les tensions sur les marchés alimentaires et les signes croissants de protectionnisme.

"Les marchés financiers demeurent fragiles, les déficits publics et les dettes élevés de certaines économies avancées créant de forts vents contraires qui freinent la reprise économique mondiale", relèvent-ils dans leur déclaration finale.

"Les événements en Europe affectent la croissance dans la région", insistent-ils.

Face à cette conjoncture négative, les pays de l'Apec, qui représentent 40% de la population mondiale, mais 54% de la production économique et 44% du commerce, s'engagent à favoriser collectivement la croissance économique, à la stabilisation financière et au rétablissement de la confiance.

"Il est tout à fait évident que la région la plus importante pour la croissance économique de cette décennie - et probablement aussi pour la décennie suivante - sera le Pacifique", a souligné le président mexicain Felipe Calderon.

REJET DU PROTECTIONNISME

Les 21 pays membres de l'Apec s'accordent aussi à considérer que le protectionnisme ne peut constituer une réponse à la crise.   Suite...

 
<p>Les pays de la r&eacute;gion Asie-Pacifique, Chine, Etats-Unis et Japon en t&ecirc;te, se sont engag&eacute;s dimanche &agrave; soutenir la croissance &eacute;conomique et ont rejet&eacute; les mesures de limitations des exportations agricoles. /Photo prise le 9 septembre 2012/REUTERS/Sergei Karpukhin</p>