Déficit commercial moindre en juillet avec Airbus

vendredi 7 septembre 2012 12h40
 

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France a sensiblement diminué en juillet par rapport à juin grâce à un net recul des importations et à un niveau record de livraisons d'Airbus, selon les données publiées vendredi par les Douanes.

Sur les douze derniers mois à fin juillet, le déficit reste toutefois à un niveau élevé (68,1 milliards d'euros), quoiqu'en retrait par rapport à un an plus tôt (71,9 milliards).

Le déficit de juillet, exprimé en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables, s'est élevé à 4,271 milliards d'euros, contre 6,07 milliards d'euros pour celui de juin, qui a été révisé à la hausse (il avait été annoncé à 5,99 milliards en première estimation).

Six économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un déficit de 5,8 milliards d'euros au mois de juillet.

Les exportations sont ressorties à 36,6 milliards d'euros en juillet contre 36,3 milliards en juin.

Elles ont bénéficié de la livraison de 28 Airbus, dont trois très gros porteurs A380, pour une valeur de 2,3 milliards d'euros qui égale le record enregistré en mai 2009. Par comparaison, 24 Airbus avaient été livrés en juin, pour une valeur de 1,47 milliard d'euros.

Si l'on ajoute des ventes d'avions d'affaires et de deux satellites, le poste matériel de transport affiche un excédent de 1,85 milliard d'euros sur le mois, alors qu'il avait été tout juste positif (120 millions) en juin.

Les douanes font état en outre d'une légère reprise des exportations automobiles grâce essentiellement au succès rencontré par la nouvelle Peugeot 208 au Royaume-Uni, où elle a été lancée fin juin.

Les exportations des autres produits manufacturés, des céréales et des matériels militaires ont en revanche reculé.   Suite...

 
<p>LE D&Eacute;FICIT COMMERCIAL</p>