Près de 160 milliards de dollars d'investissements en Chine

vendredi 7 septembre 2012 09h09
 

SHANGHAI/PEKIN (Reuters) - La Chine a donné cette semaine son feu vert à 60 projets de grands travaux, tentant de redonner de l'énergie à une économie qui subit son ralentissement le plus marqué en trois ans.

Les analystes évaluent à plus de 1.000 milliards de yuans (157 milliards de dollars), soit 2,1% du PIB chinois, le total des projets endossés par la puissante Commission nationale de réforme et de développement.

Tous ces projets ont l'aval de Pékin et ont donc toutes les chances d'aboutir à la différence de ceux d'une dizaine de gouvernements régionaux, représentant un investissement de l'ordre de 7.000 milliards de yuans et qui ne verront pas le jour faute de financement, de l'avis d'économistes.

De surcroît, un certain nombre de ces projets régionaux risquent d'être redondants maintenant que Pékin a accordé son blanc-seing à ce programme d'ampleur nationale.

Pékin entend toutefois procéder avec prudence concernant ces projets de grands travaux, échaudé par l'expérience des années 2008-2009 où une initiative similaire avait permis d'éviter une récession prolongée mais avait également accablé l'économie d'un endettement énorme.

Pete Sweeney et Langi Chiang, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>La Chine a donn&eacute; cette semaine son feu vert &agrave; 60 projets de grands travaux, tentant de redonner de l'&eacute;nergie &agrave; une &eacute;conomie qui subit son ralentissement le plus marqu&eacute; en trois ans. /Photo d'archives/REUTERS</p>