La crise de la zone euro rattrape la Suisse

mardi 4 septembre 2012 15h16
 

par Catherine Bosley

ZURICH (Reuters) - Affectée par la crise de la zone euro, l'économie suisse s'est contractée contre tout attente au deuxième trimestre, justifiant une nouvelle fois la politique de plafonnement du franc.

Pour la première fois en neuf mois, le produit intérieur brut a diminué, enregistrant un recul de 0,1% d'avril à juin par rapport aux trois premiers mois de l'année alors que les économistes anticipaient en moyenne une croissance de 0,2%.

La croissance du premier trimestre a en outre été révisée en baisse, à +0,5%.

En réaction, la Bourse suisse sous-performait les marchés européens avec un recul de 0,97% à 6.375 points pour l'indice SMI à 13h00 GMT.

Après la Suède, dont l'activité manufacturière a chuté en août, le cas suisse semble montrer que les difficultés de la zone euro commencent à impacter des voisins jusque-là résistants.

La Banque nationale suisse est parvenue à écarter les risques de récession et de déflation en décidant en septembre 2011 de plafonner le franc à 1,20 pour un euro afin de préserver la compétitivité des exportations, essentielles pour l'économie helvétique.

"La légère contraction du deuxième trimestre montre que l'économie suisse ne peut parvenir à un découplage total. Les liens en Europe sont trop importants", observe Bernd Hartmann, responsable de la recherche chez VP Bank.

PAS D'AUTRE OPTION POUR LA BNS   Suite...

 
<p>LA CROISSANCE SUISSE</p>